L’isolation des combles

Claude PRECHEUR

L’isolation thermique des combles ne peut se faire qu’en respectant certaines précautions, afin de conserver les qualités de l’isolant et que celui-ci soit le plus efficace possible. Il est impératif que l’isolant possède un pare vapeur en partie inférieure (côté habitation) et qu’il soit composé de deux couches. (la deuxième sans pare vapeur) Un intervalle entre la partie supérieure de l’isolant et la face inférieure des liteaux doit être au minimum de 2 cm. Cette réserve permettra à l’air de circuler. Dans le cas de comble non habitable, il ne faut pas isoler le long des rampants car cela reviendrait à chauffer le volume du comble en pure perte. L’isolation s’effectuera donc sur le plancher du comble.

Dans tous les cas de figure, la couche d’isolant inférieure devra être muni d’un pare vapeur tourné vers l’habitation et non pas vers la couverture et la couche supérieure d’ un isolant nu. Si cette couche comportait un pare vapeur, ce dernier enfermerait l’humidité entre les 2 pare vapeur. Ceci entraînerait la perte des qualités de l’isolant.

COMBLE NON AMÉNAGEABLE
COMBLE MÉNAGEABLE

Dans la même rubrique