Partie 5 : Les entretiens à effectuer

Bruno, Yvan

Généralement très résistantes, les clôtures en maçonnerie demandent très peu de soin. Toutefois, afin d’éviter une rénovation partielle ou complète en raison de l’effritement du mortier, de l’accumulation des poussières, des mousses, des suies etc., quelques mesures d’entretien sont indispensables.

Voici un extrait gratuit du guide de construction des PORTAILS et CLÔTURES :

Rejointoiement

Durant l’hiver, l’alternance des périodes de gel et de dégel peuvent rendre les joints poreux et friables. Ils laissent alors passer l’eau au cœur de la maçonnerie, entraînant une dégradation conséquente. Le moment idéal pour y remédier est le printemps.
Toutefois, il faut éviter de procéder à un rejointoiement systématique sauf si les joints sont très détériorés. Pour rejointoyer, le mortier bâtard est le plus approprié car il adhère plus facilement à l’ancien joint.
Les étapes à suivre sont les suivantes :


Evider les joints

Evider les joints sur une profondeur de 25 mm. Pour ne pas briser les éléments de la maçonnerie, les outils mécaniques sont à éviter.

Nettoyage et arrosage

Retirer les poussières et les débris de mortier en brossant la surface. Par la suite, il faudra arroser le mur afin d’éviter l’assèchement trop rapide du nouveau mortier.


Application du mortier bâtard

Appliquer le nouveau mortier en couches successives et utiliser une languette pour le presser. Puis, il faudra laisser durcir chaque couche. Nous vous recommandons de préparer le mortier bâtard en petite quantité afin d’éviter son durcissement avant son application.

Finition

Presser le mortier avec un outil approprié afin d’avoir le même profil que les joints existants. Puis, il vous faudra attendre une heure ou deux avant d’enlever l’excès de mortier grâce à une brosse à poils doux. Après plusieurs jours, vous pouvez le rincer à l’eau claire et brosser un peu s’il reste encore du mortier sur les éléments de la maçonnerie.



Le nettoyage

Nettoyage à l’eau

Pour garder l’esthétisme d’origine de l’ouvrage, il faut le protéger contre la saleté et les tâches en le nettoyant régulièrement. De plus, l’accumulation des dépôts en surface pouvant emprisonner l’humidité pourrait détériorer le mur.
Pour le choix de la technique de nettoyage, il est nécessaire de prendre en compte le type de saleté, la nature et les caractéristiques des pierres. Pour tester la technique, vous pouvez commencer par nettoyer la partie la moins visible de votre mur et observer l’effet obtenu avant de l’appliquer sur toute la surface. Nous pouvons distinguer :

Le nettoyage à l’eau

C’est la technique la plus facile, la moins coûteuse et la moins nocive pour votre mur.
Vous pouvez y avoir recours durant l’été pour permettre à l’eau de s’évaporer avant de geler. De plus, les joints doivent être réparés et toutes les ouvertures bien scellées afin d’éviter la pénétration de l’eau dans le mur.
Pour commencer, afin de ramollir et de soulever la saleté, vous allez arroser la maçonnerie avec un jet à pression moyenne. Par la suite, vous allez brosser la surface à l’aide d’une brosse en plastique ou à poils doux. Il faut éviter les brosses composées de fils métalliques car elles pourraient égratigner la pierre et faire apparaître des tâches de rouille. Pour finir, il vous suffira de rincer le mur avec de l’eau par un jet à pression moyenne.

Le nettoyage aux produits chimiques

On y a recours pour les[...]

....Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Rejointoiement
  • Le nettoyage
  • Le nettoyage à l'eau
  • Le nettoyage aux produits chimiques
  • Les techniques abrasives
  • L'application d'une peinture ou d'un protecteur
  • Les fissures
  • Remplacement des éléments de la maçonnerie
  • Une clôture en béton
  • Une clôture en gabion
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Evider les joints
  • Nettoyage et arrosage
  • Application du mortier bâtard
  • Finition
  • Enlever l’élément à remplacer
  • Vérification et mise en place du mortier
  • Mettre en place le nouvel élément
  • Nettoyage à l’eau
  • Brossage d’un mur en briques
  • Exemple de fissure


  • mais aussi le téléchargement du guide au format PDF, l’accès au forum pour échanger avec tous les membres ABC Maçonnerie et les collaborateurs du site, les outils de calculs etc. etc.

Pour devenir membre et lire ce tome en particulier

Il vous suffit d’acquérir ce guide :


Pour plus de contenu

Vous pouvez acquérir un de nos PACKS regroupant plusieurs ou la totalité des guides ou tomes et des cours :