Généralités, composition et proportion

Claude PRECHEUR

GÉNÉRALITÉS

Pour ce chapitre, nous vous parlerons des bases sans rentrer dans les détails les plus complexes pour chacun des sujets traités.
Il y aura, je pense, toutes les informations que vous recherchez et dont vous aurez besoin.
Si toutefois cette partie de la maçonnerie vous intéresse plus qu’une autre, je vous conseille vivement de vous procurer notre tout dernier cd-rom spécial coffrage.
Pour plus de renseignements rendez-vous sur notre site gratuit de maçonnerie

COMPOSITION DU BÉTON

Le béton est composé de sable et gravier, ciment, le tout mélangé et mouillé avec de l’eau. Ce mélange nécessite quelques règles et principes de base, il ne s’effectue pas au hasard ou à la seule vue de l’aspect.
L’eau est nécessaire pour l’hydratation du ciment, elle facilite également la maniabilité et la mise en oeuvre.

QUANTITÉ ET PROPORTION

Le sable et le gravier constituent le mélangé.
La quantité de mélangé est égale à : Volume du béton à couler X 1,2
Il faut 2 X moins de sable que de gravier. C’est à dire :
Quantité de sable = Volume du mélangé / 3
Quantité de gravier = mélangé X 2 / 3
La quantité de ciment varie selon le dosage.
Quantité de ciment = Volume du béton à couler X le dosage
Plus il y a ciment dans un béton, plus celui-ci est résistant. (voir le tableau des dosages)
La quantité d’eau est proportionnelle à la quantité de ciment :
Quantité d’eau = poids du ciment X par ( 0,4 à 0,6) soit environ / 2

ATTENTION ! Un excès d’eau diminue les résistances et la durabilité béton. L’eau de gâchage doit être propre et ne pas contenir d’impuretés nuisibles. L’eau potable conviendra dans tous les cas. La quantité d’eau dans la confection d’un béton doit être en général, comprise entre 0,4 et 0,6 du poids du ciment.