Rappel de calcul et le séchage

Claude PRECHEUR

RAPPEL DE CALCUL

Pour calculer un volume de béton dans un coffrage, multipliez la
surface du coffrage par l’épaisseur du béton à couler.
Le volume d’une pièce se calcule en multipliant la surface de
base par la hauteur
Surface d’un carré = côté X côté
Surface d’un rectangle = Longueur X largeur
Surface d’un triangle =Base X Hauteur / 2
Surface d’un trapèze =
Petite base + grande base X hauteur / 2
Surface d’un cercle =
Rayon X rayon X 3,1416

• Qté de ciment / m3 (350 kg) x volume de béton souhaité (1,5 m3) = Quantité de ciment totale (525 kg) •

Cette quantité de ciment obtenue par le calcul ci-dessus pour la réalisation de cette poutre, il faudra la malaxer avec ce qu’on appelle le mélangé (gravier +sable) et si l’on se repère au tableau ci-dessus, la quantité de mélangé / m3 de béton, est égale à (800 litres de gravier + 400 litres de sable) soit 1200 litres / m3 de béton

• Volume de béton (1,5 m3) x qté de mélangé / m3 (1200 litres) = qté de mélangé totale (1200 + 600 = 1800 litres) •

Nous aurons besoin pour la réalisation de cette poutre de 525 kg de ciment, de 1200 litres de gravier, de 600 litres de sable.

LE SECHAGE

Le calcul de la résistance d’un béton se fait à 28 jours (à 7 jours le béton est environ au 1/3, à 21 jours au 3/4 de sa Résistance maximale).
Mais la résistance d’un béton continuera à croître pendant plusieurs mois voire plusieurs années.
Ce temps de séchage doit être respecté pour le décoffrage d’une poutre, un plancher ou un linteau que l’on met en charge, il faut laisser l’étaiement pendant 28 jours mini avant de décoffrer.
Il est difficile de juger le temps qui doit s’écouler entre la mise en œuvre du béton et le décoffrage. Cela dépend de la qualité du ciment, la consistance du béton, la vibration, les conditions atmosphériques, la qualité de finition des parois …

On peut raccourcir ces délais de décoffrage en utilisant des adjuvants accélérateurs de prise ou des ciments spéciaux tel le ciment fondu. Dans ces conditions, dès le lendemain nous pouvons, dès le durcissement du béton décoffrer les joues et maçonner sans risque, ainsi que sur les autres ouvrages béton, comme un dallage dont le surfaçage n’est pas fini, les fondations... Le montage des murs pourra se faire une fois le béton durci, en général le lendemain.
Dans le cas d’une maçonnerie à étage, le stockage des palettes de matériaux parpaings, briques... seront entreposées sur l’ étaiement ou sur les murs de refends.