La vibration

Claude PRECHEUR

LA VIBRATION

La vibration est l’action qui permet de serrer le béton.
C’est une nécessité absolue qui permet le tassement des matériaux favorise l’adhérence sur les armatures et diminue la teneur en air (bullage)




Lors du coulage, la hauteur de chute du béton ne doit pas être de plus de 1 mètre.


Un béton trop mouillé provoque la ségrégation.
La vibration doit être mise en oeuvre avec précaution.
Un excès de vibration peut provoquer la ségrégation.
La vibration prolongée liquéfie localement le béton, ce qui augmentera la pression sur les parois et provoque la ségrégation.
La vibration est proscrite avec les bétons auto-nivelants et auto-plaçants.
Une chute de béton trop haute provoque la ségrégation (< à 1,00 mètre).


Le coulage s’effectue par couche de 50 à 60 cm et l’aiguille ne doit pas redescendre de plus de 10 cm dans la couche précédemment vibrée.

Le déplacement de l’aiguille s’effectuera comme ci-dessous :


Cette vibration est effectuée à l’aide d’une aiguille vibrante plongée directement dans le béton.


Lors d’une vibration autour d’un mannequin (fenêtre), le béton doit être placé d’un côté, vibré afin que le béton puisse passer dessous ce mannequin avant de couler de l’autre côté.


Pour une porte, on place du béton sur 50 cm de chaque côté avant de faire le serrage pour éviter le déplacement du mannequin.