Les chaînages

Claude PRECHEUR

Les chaînages :

Où trouve t on les chaînages dans une construction de blocs ?

dans les semelles de fondation

Dans les tous les angles verticaux de la construction

A la hauteur de chaque plancher et aux couronnements horizontaux des murs

Dans les pentes supérieurs des pignons.



Chaînages horizontaux
Les chaînages horizontaux ceinturent à chaque niveau de plancher ainsi qu’au niveau du couronnement la maçonnerie porteuse des murs. Ils relient les murs de façades et les murs de refends. Ils sont en béton armé. Ils doivent régner sur les 3/5 de l’épaisseur des murs ≥ à 30 cm et au 2/3 de l’épaisseur des murs des autres parois.

La hauteur du chaînage horizontal en façade ne doit pas excéder l’épaisseur de la dalle dont il est associé. En cas de plancher autre que du béton (exemple solivage en bois ou en métal) ce chaînage peut être plat.




La section des armatures réalisée en acier HA doit être :
≥ 3 cm2 pour de la nuance Fe E 22
≥ 1,57 cm2 pour de la nuance Fe E 40
≥ 1,50 cm2 pour de la nuance Fe E 50
Pour le chaînage périphérique d’un plancher terrasse cette section doit être ≥ 3,85 cm² pour de la nuance Fe E 40 (l’équivalent de 2 barres de 12 et 2 barres de 10)

Les armatures doivent respecter les normes (recouvrements ancrages)




Une prescription particulière est prévue afin d’éviter toute fissuration horizontale qui se produirait sous l’appui du plancher ou sous le dernier rang de bloc. Cette fissure provient de la rotation de la dalle.

Pour réduire ces risques
Nous utilisons en rive une planelle du même matériau que la maçonnerie ou nous placerons un grillage dans l’enduit reprenant la maçonnerie sur au moins 15 cm en partie basse sous le chaînage et 15 cm en partie haute au dessus du chaînage.



Chaînages verticaux
Les chaînages verticaux sont présents dans tous les angles saillants et rentrant d’une maison individuelle et aux jonctions des murs de façade et de refend. Leurs fonctions sont de ceinturer la maçonnerie en liaison avec les chaînages horizontaux et d’empêcher le soulèvement des dalles en béton dans les angles.




Une alvéole carrée de 10 cm de côté ou un diamètre de 10 cm pour les réservations circulaires sont suffisants pour permettre la mise en place correcte du béton. Les blocs utilisés de préférence sont dit : blocs d’angle ou de chaînage.




Les chaînages s’étendant sur toute l’épaisseur du mur, sans bloc d’angle sont interdits, ils ne sont admis qu’en cas d’isolation par l’extérieur. Fig a ci-dessous




La section des armatures réalisée en acier HA Fe E40 doit correspondre au minimum à 2 diamètres 10. Ces aciers sont ancrés par retour d’équerre dans les chaînages horizontaux. Les recouvrements doivent assurer leur continuité.

Chaînages en rampant
La section des armatures réalisée en acier HA doit être :
≥ 1,57 cm² pour de la nuance Fe E 40
Les armatures doivent respecter les normes (recouvrements ancrages)

L’épaisseur de ce chaînage doit être égale à 2 enrobages et un diamètre d’acier soit environ 7 cm. Même réglementation pour ces chaînages que les horizontaux au niveau des façades.



Appui des planchers
Les planchers béton doivent régner sur au moins les 2/3 de l’épaisseur des murs. Enduit non compris. Cette distance correspond au chaînage verticales des parois < à 30 cm.