Essais et classification du béton

Claude PRECHEUR

Courbe granulométrique

Exemples d’application, Cas d’un béton fin D = 12,5 mm
On désire :

  • Un béton mou (affaissement 10 cm)
  • Une résistance moyenne : 20 MPa (environ).
  • On suppose que les granulats sont « mouillés ».
    D’après l’abaque, On trouve :
  • Eau (sur granulats mouillés) : 80 l (environ).
  • ciment (classe 32.5) : 300 kg/m3.
  • Sable 0/5 mm : 625 l.
  • Gravillons 5/12,5 mm : 705 l.
Courbe granulométrique

Exemples d’application, cas d’un béton D = 16 mm
On désire :

  • un béton plastique (affaissement 6 cm) ;
  • Une résistance moyenne : 30 MPa (environ).
  • On suppose que les granulats sont « mouillés ».
    D’après l’abaque, on trouve :
  • Eau (sur granulats mouillés) : 72 l (environ).
  • Ciment (classe 32.5) : 380 kg/m3.
  • Sable 0/5 mm : 575 l.
  • Gravillons 5/16 mm : 745 l.

Cas d’un béton normal D =20 mm
On désire
un béton très plastique (affaissement 11cm)

  • une résistance élevée : 35 MPa (environ)
  • .On suppose que les granulats sont simplement « humides »
    D’après l’abaque n" 2, on trouve :
  • Eau (sur granulats humides) : 105 l(environ).
  • Ciment (classe 32.5) : 400 kg/m3’ + adjt.
  • Sable 0/5 mm : 435 l.
  • gravier 5/25 mm : 795 l