L’eau

Claude PRECHEUR

NORME NF EN 1008
1) L’eau potable convient pour la fabrication du béton, elle ne nécessite aucun essai.
2) Les eaux de forage et les eaux de ruissellement de surface doivent faire l’objet d’essais (essais chimiques, temps de prise et de résistances).
3) Toutes les eaux recyclées (d’unités de production béton) doivent faire l’objet d’un contrôle.
4) L’eau de mer est interdite dans les bétons armés et précontraints.
5) Les eaux usées sont interdites pour tous les bétons.
La teneur en chlorure dans l’eau est limitée en fonction de l’utilisation du béton
(par exemple, elle ne doit jamais excéder 500 mg/litre dans les bétons précontraints et coulis).
Son Rôle
Permettre l’hydratation de la pâte de ciment [1].
POUR HYDRATER 100 KG DE CIMENT SEULEMENT 25 L D’EAU SONT NECESSAIRES. Mouiller la surface des granulats pour que la pâte de ciment puisse y adhérer. Favoriser la maniabilité du béton, sans excès, c’est-à-dire en respectant les limites prescrites selon la NF EN 206-1.

Notes

[1L’hydratation s’accompagne d’un dégagement de chaleur.