LES PIECES CONSTITUTIVES D’UN DOSSIER DE CONSTRUCTION

Claude PRECHEUR

Un projet de construction étant une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation, une usine, un bâtiment agricole ou industriel, etc.... Les documents nécessaires à la réalisation d’une construction sont de deux types :

  • Les pièces graphiques ;
  • Les pièces écrites.

LES PIÈCES GRAPHIQUES

Avant toute construction, un permis de construire doit obligatoirement être demandé à la mairie de la commune ou aura lieu la construction. La demande de permis de construire s’accompagne d’un dossier constitué entre autre de plans de construction.
LES PLANS DE CONSTRUCTION

  • Plan de situation (1/5000 ou 1/10000)
    Il représente la partie du territoire de la commune où est situé le terrain destiné à recevoir la construction.Ce plan, doit permettre de localiser, facilement, ce terrain dans la commune (nécessité de repérer des routes, des axes . . .)
  • Plan de masse (1/500 ou 1/200)
    Il représente : - l’emplacement de la construction sur le terrain , ainsi que la viabilité du terrain (c’est à dire les branchements d’eau, de gaz, d’électricité, d’égout, de téléphone . . .). - l’identité du propriétaire - les dimensions et surface du terrain - les numéros cadastraux ou de lots - l’orientation - les rues d’accès.
  • Les plans d’ensemble
    Ce sont les plans de la construction niveau par niveau, les coupes verticales indiquant toutes les hauteurs ou épaisseurs et les façades extérieures.


  • Les plans d’exécution (1/50-1/10-1/2-1/1)
    Ce sont les plans qui serviront aux entreprises pour l’exécution des travaux. Ils sont établis dans certains cas par des bureaux d’étude spécialisés. - plan d’implantation - plan béton armé : - plan de coffrage - plan d’armatures + nomenclature des aciers - plan de toiture - plan de réseau - plan d’installation thermique et sanitaire - plan d’électricité - plan des menuiseries - plan d’aménagement intérieur etc . . .

LES PIÈCES ÉCRITES ou CAHIER DES CHARGES

Document annexé à un marché qui énonce l’ensemble des conditions et obligations liées à l’exécution d’un contrat de travaux.

  • Le cahier des clauses administratives
    Document d’un marché public ou privé qui décrit les aspects administratif et financier d’un contrat de travaux.
  • Le cahier des clauses techniques (C.C.T)
    Document qui fixe les contraintes techniques d’un contrat de travaux il est dit :
    - C.C.T.G : Cahier des clauses techniques générales.
    - C.C.T.P : Cahier des clauses techniques particulières
  • Le cahier des prescriptions techniques (C.P.T)
    Ensemble des règles techniques professionnelles relatives à la conception d’un type d’ouvrage ou à la mise en oeuvre d’un matériaux bien défini.
  • Le devis descriptif
    Indissociable des plans auxquels il se réfère, il indique tout ce que ces derniers ne peuvent préciser. Il donne la description technique détaillée par poste et par corps d’état de l’ensemble des travaux à effectuer.
  • Le devis quantitatif
    Il donne la liste et la quantité des matériaux qui entrent en oeuvre pour chaque corps d’état.
  • Le devis estimatif
    Il donne pour chaque corps d’état une estimation préalable des prix envisageables servant de base à un contrat de travaux.
EXTRAIT DE DEVIS DESCRIPTIF A OPTIONS
Désignation des ouvrages et indications Travaux prévus
1 IMPLANTATION
L’implantation sera conforme au plan de masse établi en tenant compte des bornages, niveaux, égouts, cahiers des charges du lotissement, permis de construire, etc.

XXXXX
2 TERRASSEMENT
2.1 décapage de la terre végétale sur 0,20 m d’épaisseur. Les terres sont stockées à la demande du maître d’ouvrage.
2.2 fouilles en rigoles en terrain argileux y compris dressement des faces et nivellement du fond. fond de fouille descendu à une profondeur hors gel.

XXXX

XXXX

3 fondationS
3.1 Semelles de fondation en béton armé
3.2 Section 40 cm x 20 cm ; profondeur 0,65 m
3.3 Section 50 cm x 20 cm ; profondeur 0,75 m
3.4 Dosage du béton 250 kg de C.P.J. 45
3.5 Armature : 3filants acier HA (Haute adhérence) )Z5 12 et barrettes HA )Z5 8 tous les 40 cm.
3.6 béton de propreté en fond de fouille.
3.7 enrobage des aciers : c > 4 cm.

XXXXX
XXXXX
XXXXX
XXXXX
XXXXX
XXXXX
XXXXX
4 murS ET ossature
NOTA  : les hachures conventionnelles sur les coupes et les plans ont été remplacées par du pochage.
4.1 Murs de fondation (soubassement) en :
- blocs pleins de béton ;
- blocs creux de béton ;
- béton armé coulé sur place.
isolation verticale enterrée (polystyrène 4 cm d’épaisseur).
4.2 extérieurs en élévation
Réalisation en : blocs creux de béton de 20 d’épaisseur ;
- briques creuses de 20 cm d’épaisseur ;
- béton armé dosé à 300 kg/m3 de C.P.J. 45.
• Isolation :
- 8 cm de polystyrène +cloison de 4 cm t enduit plâtre ;
- doublage isolant 8 cm de polystyrène +plaque de plâtre associée de 1 cm d’épaisseur.
• Enduit mono-couche de teinte claire.
Béton armé dosé à 350 kg de C.P.J. 45 pour chaînages verticaux, horizontaux, linteaux :
- moulés dans les coffrages ;
- moulés dans les éléments ou blocs spéciaux ;
4.3 Appuis de baie en béton moulé
- avec nez et oreilles ;
-arasé ;
- en fibre ciment extrudé ;
- préfabriqué.
4,4 Seuil arasé
- traditionnel ;
- préfabriqué ;
4,5 Murs pignons
- blocs creux de béton de 15 ,
- en blocs creux de béton de 20 cm ;
- avec chaînage vertical incorporé ;
- avec chaînage horizontal partiel à mi-hauteur
- chaînage des rampants en remplissage béton
4.6 Murs de refend
Blocs creux de 15 cm en (béton, terre cuite ou béton cellulaire)
5 PLANCHERS
5.1 Plancher du sous-sol en B.A.
5.2 Plancher du rez de chaussée
5.21 Terre-plein compacté.
5.22 Dalle B.A. de 10 cm d’épaisseur reposant sur les murs et renforts maçonnés alignés sous les cloisons en zone médiane.
5.23 Isolation périphérique horizontale, épaisseur 4cm de polystyrène sur une largeur de 1,20 m.
5.3 Plancher B.A. sur vide sanitaire ventilé.
5.4 Plancher haut de l’étage.
5.41 Solivage chêne, section 10 cm x 15 cm.
5.42 Fausses solives bois.
5.43 Plancher B.A. à poutrelles précontraintes et dalle de compression.
5.44 Parquet bois fixé sur entraits des fermettes.
6 CLOISONS DE DISTRIBUTION ET PLAFONDS
6.1 Cloisons en brique de 5cm d’épaisseur., enduites au plâtre 1cm sur chaque face.
6.2 Cloisons alvéolaires préfabriquées, de 5cm d’épaisseur.
6.3 Cloison à isolation renforcée dans les combles, épaisseur 12 cm.
6.4 Plafonds......

XXXX
XXXX
XXXX
XXXX
AUTRES OUVRAGES A PRÉVOIR
CHARPENTE - escalierS

• COUVERTURE· Z1NGUERIE - ÉTANCHÉITÉ

• CONDUITS FUMÉE ET VENTILAnON MÉCANIQUE CONTRÔLÉE

• MENUISERIES EXTÉRIEURES ET INTÉRIEURES

• MÉTALLERIE - SERRURERIE

• ÉQUIPEMENT THERMIQUE (chauffage)

• ÉQUIPEMENTS SANITAIRES (plomberie, appareils ménagers)

• ÉLECTRICITÉ

finitions (peintures, revêtements divers, vitrages, etc.)

• CANALISATIONS - BRANCHEMENTS - assainissement

• ISOLATION DES PAROIS VERTICALES, HORIZONTALES, INCLINÉES

• AMÉNAGEMENTS DES ABORDS (clôtures, dallages, accès, jardin paysager, etc.)

NOTA : Références aux D.T.U. pour chaque ouvrage.