Les armatures de plancher

Claude PRECHEUR

Dans le cas d’un plancher poutrelles, hourdis, les armatures représentées concernent uniquement, la dalle de répartition et les renforts pour chevêtres et trémies. Leur représentation et leur repérage seront conformes aux règles habituelles régissant les plans d’armatures. Toutefois, il est à noter que les panneaux de treillis soudé sont rarement représentés, bien que la quantité nécessaire figure sur le document de synthèse.

Un chapeau sera présent sur chaque poutre les fers de celles ci pénétreront dans le chaînage de rive.
Le plan d’armatures pour les pré-dalles en B. A. ou précontraintes indique :
le type d’acier ou fils ; le type de panneaux T. S, le diamètre des aciers, la longueur en attente à chaque extrémité, les renforts d’armature, les ancres de levage et de protection .
Le plan de pose d’armatures complémentaires. Il tient compte du repérage effectué des pré-dalles du plancher. Il précise les armatures de rive et sur appuis intermédiaires Il indique les renforts ou attentes autour des trémies. Il donne les indications pour les coutures à placer entre pré-dalles.
Le plan indiquera le nombre et le diamètre des barres de renfort autour des réservations.

Jonctions par bande de panneau T. S 80 cm



Les armatures des dalles et planchers dalle pleine seront représentées par un plan d’ensemble et au minimum une coupe verticale.

  • mais deux types de représentation sont possibles :
    - soit par deux dessins : un pour les lits d’armatures inférieures un pour les lits d’armatures supérieures en utilisant la technique de représentation des armatures répétitives ;



    - soit par un seul dessin : les lits supérieurs sont représentés en traits interrompus renforcés. La numérotation des lits d’armatures (1° lit, 2° lit) va toujours de la face du béton (inférieure ou supérieure) vers l’intérieur du béton.

    PASSONS AUX ÉVALUATIONS