Les armatures fondation

Claude PRECHEUR

armatures semelle

Semelles isolées (sous poteaux)

Les semelles isolées sont représentées en vue de dessus et en coupe verticale ou élévation avec la position du poteau venant ultérieurement dessus.
Les attentes font partie du ferraillage car leur base est dans le béton de la semelle.

Les attentes pour reprise des aciers du poteau seront clairement indiquées avec la longueur de recouvrement.

Semelles filantes

Les armatures des semelles filantes ne seront représentées que par une coupe transversale précisant le nombre, la nuance et le diamètre des aciers longitudinaux (aciers filants), mais rarement leur nombre. La longueur totale sera préférée. Ainsi que la nuance, le diamètre, l’espacement et le façonnage des aciers transversaux (aciers de répartition).
Les aciers transversaux (1° lit) seront différenciés des aciers longitudinaux (2° lit) soit par leur désignation (1° et 2° lits), soit par leur représentation différente (trait continu et trait interrompu long), mais le nombre de barres et l’écartement utilisé pour chaque lit devra être clairement indiqué soit dans la désignation, soit dans le tableau.

Armatures radier

Ne pas confondre radier et dallage porté qui est une dalle.
Le radier quant à lui est une fondation à part entière il travaille à l’opposé d’une dalle.
Son ferraillage sera donc avec des aciers porteurs en partie haute et sous les murs.

Chaise

Les armatures peuvent être en treillis soudé avec des renforts en barres.
Les armatures supérieures sont maintenues par des chaises qui serviront d’écarteur de nappes.