Escalier balancé

Claude PRECHEUR

C ’est de loin l’ouvrage le plus difficile à réaliser.

Il existe plusieurs manières de balancer un escalier, certaines très compliquées et peu pratiques.
Pour bien réussir le balancement de l’escalier, il faut viser les buts suivants :

  • Donnez aux marches balancées des collets de valeur progressives telle, que la descente de l’escalier dans la partie tournante côté jour ne soit pas dangereuse.
  • Évitez les jarrets disgracieux du profil de la paillasse.
    À cet effet il est conseillé de suivre les principes suivants :


Choisissir le nombre de marches à balancer

Ne pas hésiter à balancer plus de marches que prévu sur le plan d’architecte afin d’obtenir une meilleure progression des collets ce qui entraîne la suppression des jarrets de la paillasse. Le giron dans notre exemple est de 0,265 m.
Nous verrons donc dans cet ouvrage la méthode la plus utilisée par les chefs de chantiers, c’est à dire :

  • Dans un 1er temps tracer dans votre cage d’escalier l’épure. Placer une marche balancée à cheval sur l’axe de symétrie X Y ou selon la diagonale du quartier tournant
  • Reporter les girons sur la ligne de foulée (à 50 cm du jour), de part et d’autre et [...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Choisissir le nombre de marches à balancer
  • La méthode de la herse
  • Balancement herse


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE