Les escaliers

Claude PRECHEUR

Généralités

Pour qu’un escalier se monte et se descende facilement, le giron idéal est de 28 cm, la bonne hauteur est de 16,5 cm. Mais ces cotes ne peuvent pas toujours être respectées, cela dépend de deux facteurs principaux : la hauteur à gravir, la longueur disponible. Quand cette dernière est insuffisante, des escaliers droits avec palier intermédiaire à plusieurs volés, ou des escaliers avec marches balancées sont réalisés.

Relation de Blondel : avec deux fois la hauteur h des contremarches augmentées du giron g, on a 60 < 2h+g > 65 qui correspondants à la longueur d’un pas d’homme moyen.

Les termes (dénomination)

La terminologie

h : hauteur de la marche
g : giron
e : emmarchement

|Désignation|finition|
|La marche|C’est la masse de béton formant le découpement supérieur de l’escalier et qui permet de franchir les différents niveaux.|
|La contre marche|C’est la partie verticale de la marche. Dans un escalier rapide, cette partie peut être inclinée pour faciliter le dégagement du pied.|
|La paillasse|C’est l’épaisseur de béton comprise entre l’angle rentrant de la marche et la sous face de l’escalier.|
|Le limon|C’est l’ossature qui supporte les charges de l’escalier et les transmet aux points d’appui.|
|La cage|C’est l’emplacement où se développe l’escalier, en hauteur, largeur, longueur.|
|Les paliers|Ce sont des planchers placés de distance en distance pour limiter le parcours d’un escalier ; on distingue deux sortes de paliers :
- Paliers principaux qui correspond aux différents étages.
- Palier de repos qui se situe entre deux étages.|
|La volée|C’est la partie comprise entre deux paliers.|
|Emmarchement|C’est la longueur de la marche comprise en[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Généralités
  • Les termes (dénomination)
  • Le mode opératoire
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • La terminologie
  • Le tracage
  • Les ancrages dans le mur
  • Etaiement et solivage
  • Pose du fond de coffrage
  • Ferraillage de la paillasse
  • Coffrage des contre-marches


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE