Nivelettes-Bordures

Claude PRECHEUR

Les nivellettes

Description du matériel

Un jeu de nivelettes comprend trois nivelettes.
La nivelette mère, constituée de deux zones rectangulaires superposées généralement une rouge et une blanche, formant à leur jonction une ligne médiane.
Nivelettes
La nivelette de visée, qui correspond à un seul rectangle de la nivelette mère, de couleur rouge ou blanche.
La nivelette baladeuse, identique à la nivelette de visée mais de l’autre couleur.

Utilisation

Les nivelettes sont utilisées pour implanter altimétriquement des points complétant une pente régulière, ou une horizontale

  • Soit lors d’une implantation ;
  • Soit lors d’un terrassement en cours ;
  • Soit lors de la pose de bordures.
    Dans tous les cas, deux points doivent être connus.

Quelques recommandations :
Il faut être au minimum trois opérateurs, un par nivelette. Un opérateur, chef d’équipe ou conducteur d’engin, qui tient la nivelette de visée sur le premier point connu. Un aide, qui maintient une nivelette sur le deuxième point connu. Un ouvrier qui positionne une nivelette en fonction des directives de l’opérateur. Les nivelettes ne sont jamais plantées dans le sol. Elles sont tenues sur des piquets ou des points matériels solides (bordures…). Toutes les nivelettes doivent appartenir au même jeu. Leurs pieds doivent être propres exempts de boue. On prendra soin d’alterner les couleurs.
Exemple : zone inférieure de la nivelette rouge, nivelette de visée rouge, nivelette baladeuse blanche.


Méthode d’implantation :
La nivelette mère sert de référence, elle est placée sur le premier point connu (Point 1). La nivelette de visée est tenue sur le deuxième point connu (Point 2). La ligne de visée est obtenue par l’alignement du bord supérieur de la nivelette de visée et de la ligne médiane de la nivelette mère.
Les altitudes des points intermédiaires sont obtenues en alignant le bord supérieur de la nivelette baladeuse avec la ligne de visée. La nivelette mère peut elle aussi devenir baladeuse lorsque nous voulons prolonger un alignement.



Dans les deux cas, le point déterminé par le pied la nivelette baladeuse doit correspondre au-dessus d’un piquet planté au préalable, ou à un trait tracé sur ce piquet. On matérialise ce point sur le piquet et l’on obtient ainsi le 2ème repère. Grâce à ces deux points connus, on continue l’implantation par les méthodes décrites dans le paragraphe précédent. Les nivelettes seront légèrement décalées en alignement, pour que le contrôle de coïncidence des arêtes soit facilité.

Les bordures

Description bordures normalisées

  • Avant de poser des bordures, une implantation s’impose.
  • Une fois l’alignement trouvé, nous déterminons les hauteurs des points de départ et d’arrivé.
  • Nous plantons des piquets sur l’alignement extérieur des bordures et nous marquons d’un scotch les hauteurs. Puis nous plantons les piquets intermédiaires sur cet alignement. A l’aide des nivelettes nous faisons un repère à l’aide d’un scotch sur tous les piquets intermédiaires.
  • Une fois cette opération réalisée, nous tendons le cordeau sur tous les repères.
  • Sur le béton réglé par rapport au cordeau (hauteur bordure + 1 cm), nous pouvons commencer à poser ces bordures. Ce cordeau définira l’alignement et la hauteur des bordures.

Lors de la pose du cordeau, un tour mort sera effectué à chaque piquet au dessus du scotch afin que la ficelle soit toujours tendue.
Attention ! : Lors de la pose des piquets, il faut les décaler de 1 cm en arrière et les planter le plus possible d’aplomb, Afin que ces piquets ne gênent pas la pose des bordures.



Le béton de pose doit être de consistance ferme. Le béton à bordure est un béton maigre destiné à facilité le réglage des bordures. Il est par conséquent très ferme pour qu’une bordure tienne dessus lorsqu’il est frais. Pour pouvoir l’utiliser toute la journée, on peut y rajouter un retardateur de prise. béton dosé à 200 kg/m3.
Le réglage de la hauteur s’effectue au maillet caoutchouc ou à l’aide d’un morceau de bois et d’une massette.



Attention ! Les bordures sont lourdes il est préférable de les porter à deux et l’aide d’une pince à bordures qui facilite le travail.
Une fois posées le blocage par béton s’effectue à l’arrière sur les 3/4 de la hauteur environ. (bien damer ce béton)


Les coupes

Dans les angles droits, les bordures se coupent à 45° pour donner une finition convenable. La coupe à 45° se réalise en prenant la diagonale d’un carré. Exemple largeur bordure 10 cm tracer une parallèle et une perpendiculaire à 10 cm puis tracer la diagonale. Une fois les bordures posées et bloquées, les joints sont réalisés . Dans certains cas, les joints ne sont pas bouchés pour évacuer les eaux de ruissellement.



Les arrondis

  • Les arrondis se tracent au préalable à l’aide d’une fiche pour le centre du cercle d’un cordeau qui représente le rayon et d’une fiche qui marquera le sol.
  • Traçage et pose des piquets le plus rapproché possible.



  • Plus le rayon est réduit plus les coupes sont petites.
  • Plus le rayon est grand plus les coupes sont grandes. Sur les grands rayons, les longueurs des bordures (1 m) est maintenu.



  • Pour les formes non rectilignes il suffit de travailler avec un gabarit.