Les portes à faux

Claude PRECHEUR

balcons

Définition : Plate-forme en saillie sur une façade, entourée d’une balustrade, soutenue par des consoles ou des colonnes des murs ou NON, et communiquant avec l’intérieur du bâtiment par une ou plusieurs portes-fenêtres.
Ces balcons, sont des dalles se trouvant à l’extérieur des bâtiments. Ils sont donc pour la majeure partie en porte-à-faux.

coffrage d’un balcon

Étaiement : bastings tous les 50 cm, calés tous les mètres (voir dalle pleine), Faire un platelage de planches ou de chevrons en guise de solives placer ensuite votre arrêt de coulage (joue) alignée et à la bonne hauteur, bien calée sur l’extérieur. Placer une goutte d’eau (larmier) à 3 cm maxi du bord extérieur clouée sur votre peau coffrante. Cette goutte d’eau évitera à l’eau de se placée sous le béton du balcon.



La sous face du balcon dans le cas ci dessus en en brut de décoffrage c’est pourquoi le fond est en planches, mais en règle général, la sous face doit être soignée. Un contreplaqué bakélisé s’impose.

Placer une couche de treillis inférieur sur cales d’enrobage à béton. Les aciers principaux sont en partie supérieure (partie haute).
Positionner des barres dans le sens longitudinal tous les 25 cm. Puis des barres dans le sens transversal reprenant dans le dallage ou dans la dalle, tous les 20 cm avec une forme d’équerre en tête (la partie intérieure sera de la même dimension que la longueur du porte à faux A=B). (fig3)
Ces dalles sont renforcées par des aciers placés en partie haute du béton et sont prolongés de la moitié dans la dalle intérieure. Ils peuvent être coffrés sur place en dalle pleine ou préfabriqués.



Dans le cas d’un plancher semi préfabriqué (poutrelles hourdis) Des hourdis négatifs (hourdis moins haut que les standards) seront positionnés sur la même largeur que le balcon afin de donner un équilibre des charges (quantité de béton supplémentaire)

Poutre en porte à faux

Comme tous les éléments en porte à faux, le ferraillage porteur doit se trouver en partie supérieure et se prolonger à l’intérieur de la poutre d’au minimum, la longueur du porte à faux. Cette pénétration nous sera donnée par le bureau d’étude.

Console

C’est identique à la poutre ci dessus, les cadres donneront la forme à la console.


Ancrage dans un plancher
Ancrage dans un poteau


Ancrage dans un plancher