La pose de poutre préfabriquée

Claude PRECHEUR

Mode opératoire

Les protections collectives périphériques doivent être positionnées sur la poutre avant l’accrochage de la pose de celle ci.

Attention : les élingues se placent sur les boucles de levage de la poutre et non pas sur le ferraillage.

  • Consignes et divers plans (1) (étaiement élévation et coupe)
  • Traçage des points de niveau (2) (1 m du sol fini )
  • Vérifications diverses (3)
  • Traçage du positionnement des étais ou pieds de tour (4)
  • Installation du matériel d’étaiement (5)(étais ou tour)
  • Réglage au niveau des poutrelles ou bastaings (6)
  • Installation des guides de pose (7)
  • Pose de la poutre préfabriquée avec garde corps (8)
  • Coffrage des clavetages (9)
  • Coulage vibration(10)
  • Nettoyage (11)
  • Un seul compagnon guide le grutier après avoir communiqué avec ses collègues.

Travaux préparatoire

Avant de commencer, il faut connaître certains élément notamment la hauteur sous poutre. Le plan de pose et les consignes sont indispensables.

  • Nettoyer la zone de travail tracer l’étaiement
  • Tracer les points de niveaux + 1,00 m
  • Vérifier la hauteurs des appuis (casser ou non l’arase) vérifier la longueur de la poutre et de la portée (distance entre poteaux) Vérifier les aciers de la poutre et des attentes de poteau. Il est interdit de chauffer ou couper les aciers.
  • Approvisionner le matériel.
Pose étaiements
  • Installer le matériel d’étaiement comme indiquer sur le plan de pose.
    Les tours doivent être de niveau
  • Poser les poutrelles. celles-ci doivent être bloquées aux fourches
  • Régler à la bonne hauteur à l’aide du laser et d’une pige en T

Mis en place des garde-corps et pose de la poutre
  • Avant d’accrocher la poutre, il faut installer sur celle-ci les garde-corps périphérique.
  • Choix de la poutre et accroche avec un angle à 60° maxi
  • Positionnement de poutre dans le bon sens
  • Poser la poutre contre les guides
  • Descendre la poutre
  • Le guidage du grutier se réalise par une seule personne, mais attention de bien communiquer avec son collègue avant toute décision de descendre définitivement. Un doigt est vite coupé entre deux aciers.
  • Décrochage des élingues.

Réglage de l’aplomb et de l’alignement de la poutre

Coffrage des clavetages avec le plus grand soin car les finitions sont longues quand le coffrage n’est pas correctement réalisé.

Coulage et vibration
  • Le béton doit être d’une excellente qualité. C’est ce nœud qui relie les ossatures.
  • Nettoyage


Coffrage une face

Lors d’un coffrage une face, la joue doit être bloquée contre le béton existant. Un raidisseur est placé contre la joue avec une cale plus épaisse que la joue. Le serrage par serre joint entre la joue et la cale bloquera la base de la joue contre le béton. Un bois doit être positionné entre le valet du serre joint et le béton.