Les prémurs

Claude PRECHEUR

Le prémur est un élément en béton armé préfabriqué comportant deux faces bétonnées et un emplacement vide entre ces deux faces qui sera coulé sur le chantier.
Les prémurs ne sont pas encore utilisés à 100% mais ils deviennent de plus en plus présents sur les chantiers. Leur utilisation est principalement lorsqu’ils faut réaliser des murs mitoyens, ou en cotes bloquées (cage escalier et cage d’ascenseur).
Leur mise en place nécessite un moyen de levage, une stabilisation et une sécurité accrue.

DESCRIPTION
  • Paroi en béton (1)
  • Poutrains tridimensionnels (2)
  • Armatures longitudinales transversales (3)
  • Ancre de levage (4)
  • Aciers de liaison et béton 2ème phase (5)
  • Douille filetée pour le montage (6)
  • Douille filetée dans la dalle (7)
  • Étais tire-pousse (8)

Stockage

Stockage des box, des racks ou des palettes sur un sol plan et propres : Pour assurer la stabilité des rack sortir les palées de stabilité.Et Les prémurs doivent toujours rester sanglés dans le box.
Stockage des palettes sur un sol plan, avec un calage au sol et les cales doivent toutes être alignées en superposition.



Les risques

Ne pas accrocher aux crochets de levage est égale chute du prémur. Entrer dans la zone sécurisée pendant le retournement d’un prémur est égal risque d’écrasement ! Manutention du retourneur de prémur par vent ≥ à 50 km/h est égal risque d’écrasement. Relâcher la tension sur les élingues pendant le retournement est égale risque d’écrasement ! Utiliser une échelle est égal risque de chute de hauteur.

Manutension

Avant la pose des prémurs, il est important de consulter le guide de mise en oeuvre sécurisée des prémurs fourni par le fabricant. Afin de lever les prémurs, toujours utiliser les crochets intégrés entre parois signalés par des pastilles peintes sur le pré-mur. La pose des Prémurs de grande hauteur nécessite le retournement de ceux-ci avant leur pose.


  • Utilisation d’un retourneur (Figure 1)
  • Avant levage du prémur dans le container :
    — Mettre les élingues en tension.
    — Placer l’axe de retournement dans le trou pré-percé du prémur. Figure 2 (Axe et retourneur fournis par le fabricant)
    — Placer le prémur dans le retourneur.
    — Faire reposer l’axe de retournement dans le V du retourneur.
    — Caler la tête du prémur sur le madrier en attente.
    — Dés-élinguer.
  • Avant de retourner le pré mur :
    — mettre en place les aciers de liaison,
    — les positionner à leur emplacement définitif,
    — il faut fixer les tire-pousses en maintenant l’étai supérieur à l’aide d’un crochet.
    — élingage par les crochets latéraux du prémur en utilisant les élingues avec la poulie. (figure 3)
  • Retournement
    — Mettre les élingues en tension progressivement.
    Attention : garder les élingues en tension permanente pendant l’opération.
    Attention : obligation de maintenir le prémur et le retourneur bien alignés dans l’axe de la grue.
  • Après le retournement :
    — lever le pré mur,
    — retirer l’axe de retournement,
    — utiliser une plate-forme sécurisée spécifique si nécessaire.
Étais et crochet

Il faut fixer les tire-pousses en maintenant l’étai supérieur à l’aide d’un crochet.


Pose prémur

  • Décharger les Prémurs en commençant par l’extérieur et en alternant de part et d’autre du rack ou du box. Rectifier la verticalité et l’alignement des armatures en attente.
  • Prévoir des réservation pour potelets dans la dalle, afin de laisser suffisamment de place pour la pose du prémur.



  • Poser le prémur sur les armatures en attente et sur les calages en respectant l’implantation.
  • Fixer les étais tirant-poussant dans leurs ancrages au sol.


  • Régler la verticalité du Prémur,
  • bloquer les étais,
  • désélinguer.
  • Mettre en place les dispositifs pour éviter les fuites de laitance :
    — cordon en mousse type compriband, collé sur les champs des parois à l’avancement de la pose ou inséré dans les joints après la pose,
    — joint caoutchouc inséré dans les joints et retiré après bétonnage,
    — mousse polyuréthane à injecter après pose des prémurs et à enlever avant le traitement des joints.



Exemples d’aciers de liaisons entre prémurs


Bétonnage

  • Mise en place de la sécurité périphérique.
  • Hydrater les parois intérieures des prémurs afin d’améliorer l’adhérence et l’écoulement du béton.
  • Insérer les armatures de liaisons, si celles-ci n’ont pas été mises en place au montage.
  • Bétonner par couches de 70 cm par heure pour une température extérieure de plus de 15 °C. La vitesse de bétonnage peut être adaptée en fonction des contraintes de chantier. Cette analyse doit être réalisée lors de l’étude technique de la solution prémur.
  • Insérer les armatures de liaisons, avec le niveau suivant et les fourreaux de GC.
  • Le béton de remplissage doit être conforme aux exigences du CCTP et de la norme NF-EN 206-1, fc 28 : 25 Mpa MINI.
  • Consistance fluide : S4.
    Prémur avec un noyau < 9 cm Granulométrie 0/10
    Prémur avec un noyau > 9 cm Granulométrie 0/16
    Ne pas vibrer le béton.

Mise en garde : Le bétonnage en consistance S5 entraîne une vitesse de bétonnage réduite. Le bétonnage par temps froid (t < 5 °C) entraîne une vitesse de bétonnage réduite (50 cm/h maxi) sauf utilisation d’un accélérateur de prise.