Les bois de coffrage et leur résistance

Claude PRECHEUR

Le coffrage est un ouvrage en bois ou en métal qui sert de moule et donne la forme au béton frais, jusqu’au durcissement de celui-ci. Le coffrage doit respecter les cotes en restant suffisamment stable étanche solide démontable et réutilisable.
Le coffrage traditionnel est constitué d’éléments en bois pour le moule telles : planches, bastings, chevrons, lattes, contre plaqué.

Le coffrage traditionnel

Le coffrage traditionnel comprend :

(1) Des fonds de moule en planche (brut de décoffrage) ou en contre plaqué
(net de décoffrage).
(2) Des joues formées de panneaux et raidisseurs primaires et secondaires.
(3) Des éléments de serrage : serre-joints, tiges filetées, butées, butons.
(4) Des éléments d’étaiement pour maintenir le coffrage à la bonne hauteur : étais, tours d’étaiement.


Sections des bois courants
Utilisés en coffrage traditionnel


Coffrage manuportable


Le stockage

Afin de perdre le moins de temps possible, classez les bois par catégorie et par longueur. Suivant la météo, le bois travaille et se déforme.
C’est pourquoi il est utile de le stocker à l’abri de la pluie et du soleil en laissant passer de l’air entre chaque couche de planches afin d’éviter le pourrissement.

La résistances des bois

Les plaques de coffrage

Le contreplaqué de 15 mm Sous la poussée du béton De 0 à 20 cm le CP résiste
Au delà de 20 cm le CP (contre plaqué) plie sous la pression.
Le contre plaqué de 15 mm doit être renforcé tous les 20 cm afin que celui ne plie pas sous la poussée du béton.

La planche

La planche de 27 mm Sous la poussée du béton De 0 à 40 cm la planche résiste
Au delà de 40 cm le bois plie sous la pression.
La planche de 27 mm doit être renforcée tous les 40 cm afin que celle-ci résiste à la poussée du béton.

Le chevron

Le chevron de chant 8 cm sous la poussée du béton de 0 à 90 cm le chevron résiste, au delà de 90 cm le chevron plie sous la pression.
Le chevron de chant doit être renforcé tous les 90 cm afin que celui ne plie pas sous la poussée du béton.

Le choix des bois de coffrages

Les imperfections

Lors du montage des panneaux à l’aide de planches, il faut veiller à choisir ses bois.
Toutes les planches doivent être propres et ne doivent pas comporter
de nœuds, de vides et autres flaches qui pourraient nuire au parement du béton.
Le mauvais côté des bois doit se trouver sur l’extérieur du coffrage et non pas contre le béton.

Les chevrons

Il faut également veiller à utiliser des bois de même section et ne pas utiliser les bois cintrés.

La déformation

Les supports n’étant pas de la même section la peau coffrante se déforme avec le poids du béton.


NOTA : Attention de bien connaître ces résistances car la tenue du coffrage en dépend. En règle générale, les raidisseurs se positionnent de chant afin d’avoir une plus grande résistance.