Les coffrages traditionnels (réservations)

Claude PRECHEUR

Avant de coffrer, 3 questions sont à se poser.

Avec quoi je coffre ? Cette question nous donnera la possibilité de réaliser :
-Le choix des bois suivant la finition du béton (net ou brut de décoffrage) ;
-Les calculs des cotes ;
-De faire le débit du bois.
Comment je coffre ? Cette question nous donnera la façon de :
-Assembler les panneaux
-Positionner les raidisseurs ;
-Maintenir le coffrage
Comment je décoffre ? Cette question nous donnera la possibilité de :
-Réfléchir sur l’assemblage (buttons, pointes enfoncées entièrement ou pas) ;
-Découper certains panneaux pour pouvoir décoffrer ;
-Réaliser un fruit pour les mannequins ;
-Pouvoir remployer les coffrages (huile de décoffrage) ;
-Gagner du temps et du matériel
Les réservations

Il existe deux sortes de coffrages :

  • le coffrage Extérieur
    C’est le moule que l’on remplit de béton : poutre,poteau, semelle, massif etc
    Le coffrage extérieur nécessite un serrage.
  • Le coffrage Intérieur
    Les cotes sont bloquées, d’une réservation d’un mannequin, d’un négatif etc.
    Le coffrage intérieur nécessite un blocage.


Le calcul des cotes sera différent dans les deux cas

Décoffrage facile

le coffrage que l’on remplit de béton : poutre, poteau, semelle, massif etc nécessite obligatoirement un moyen de serrage.
Des butées seront nécessaires dans la position l’inverse du serrage.
Celles-ci empêchent les panneaux transversaux de reculer sous la pression du béton.

Décoffrage délicat

Le moule (réservation) que l’on ne doit pas remplir

  • Mannequin,
  • réservation,
  • négatif etc.
    La façon de coffrer sera donc différente dans les 2 cas.


Pour un décoffrage facile :

Fruit de décoffrage : Le fruit est un biais réalisé sur l’ensemble de la réservation verticale (mur) ou horizontale (dalle)..

  • Réaliser une clé de décoffrage : Pièce de l’assemblage que l’on peut enlever facilement.

  • Réaliser plusieurs clés de décoffrage : exemple cotes bloquées.

— Tous les panneaux sont coupés en leur moitié, avec une coupe à 45°.
— Blocage par renforts et butons.

ATTENTION : Il est important de maintenir et renforcer la partie basse des coffrages car c’est en bas que la pression du béton frais s’exerce principalement sur les joues de coffrage.
Plus le coffrage est haut, plus cette pression est importante.