Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Claude PRECHEUR

Une information simple pour choisir votre logement. Propriétaire ou locataire, actuel ou futur, le DPE vous fournit une estimation de la consommation énergétique (en kWh / m2.an) de votre logement, un coût moyen de celle-ci et son impact en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Les bâtiments (maisons individuelles, appartements, commerces…) mis en vente et en location doivent disposer d’un « diagnostic de performance énergétique ». Ses résultats doivent figurer sur toutes les annonces immobilières parues depuis le 1er janvier 2011. Le but est d’offrir un élément de choix supplémentaire lors de l’achat ou de la location d’un bien. Voir agent immobilier.
Le DPE permet de connaître la consommation estimée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la ventilation ainsi que les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation.
Le DPE permet de connaître la consommation estimée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la ventilation ainsi que les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation.
Toutes ces données sont indiquées sur l’étiquette énergie logement (similaire à celle de l’électroménager), répartie en sept classes de A à G, et sur l’étiquette effet de serre, établie sur le même principe.
Le DPE comprend aussi des recommandations et conseils visant à améliorer la performance énergétique.

Deux étiquettes faciles à comprendre pour rendre le constat plus lisible et situer l’état énergétique de votre logement, le DPE s’accompagne de deux étiquettes qui les classent en fonction de sa performance énergétique (c’est l’étiquette énergie) et de ses émissions de gaz à effet de serre (c’est l’étiquette climat).


Consommation énergétique en kWh / m2.an en énergie primaire, logement économe

L’échelle est cotée de A, pour les logements les plus sobres, à G, pour les plus énergivores. La moyenne du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh / m2.an (classe E).

Émissions de gaz à effet de serre en kg eq CO2 / m2.an, faibles émissions

L’échelle est également cotée de A, pour les logements faiblement émetteurs, à G, pour les logements fortement émetteurs.

Le DPE doit comporter des indications obligatoires :
- une description du logement avec une fiche technique recensant les données entrées pour les calculs.
- la quantité d’énergie qu’il consomme.
- des conseils de comportement pour dépenser moins d’énergie et des recommandations de travaux pour améliorer la performance
- Le DPE est valable 10 ans. Il a une valeur informative. Il est important de demander à le consulter avant toute signature de contrat mais ce n’est pas une garantie du niveau de consommation énergétique.

Ses recommandations visent à inciter un propriétaire à réaliser des travaux sans pour autant l’y obliger. Depuis le 1er janvier 2011, toute annonce immobilière (vente ou location d’un logement) doit mentionner la classe énergétique du DPE.

Le DPE est obligatoire :
- Lors de la vente ou de la construction d’un logement
- Lors de la location d’un logement

Mais vous pouvez, sans y être obligé, réaliser un DPE pour mieux connaître l’état énergétique de votre logement. Vous pouvez alors bénéficier d’un crédit d’impôt.

Ce DPE doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié.

Les tarifs ne sont pas réglementés et il est prudent de demander un devis à plusieurs professionnels. En moyenne, un DPE coûte entre 100 et 250 € pour un logement. Le DPE est payé par le vendeur pour une vente, par le maître d’ouvrage pour une construction neuve et par le propriétaire bailleur pour une location.

Le Guide de la Maçonnerie DELUXE