Élévation

Claude PRECHEUR

Les murs

Que ce soit des blocs ciment, des briques monomur des blocs de béton cellulaire ou une ossature bois, ces quatre sortes de murs devront être isolés. c’est pourquoi les quatre solutions sont performantes. IL suffit que la mise en oeuvre et l’isolation soit parfaite pour obtenir les résultats escomptés.

Le bloc béton, appelé, parpaing, agglo n’est pas pas mort. Longtemps décrié, il reste un des matériaux les plus appréciés des maçons, grâce à son prix et sa facilité de mise en oeuvre. Il faudra toutefois veillé à réaliser une isolation dans les normes et utiliser les rupteurs de ponts thermiques.

Les rôles des murs en maçonnerie

Mur porteur (façades et refends)
Ils doivent supporter les charges amenées par : Les planchers, la charpente, la couverture et leur surcharge.

Mur de remplissage
Ils sont réalisés souvent en parpaing creux pour remplir l’espace constitué par une ossature poteaux poutres Tous les ouvrages non porteurs séparant les diverses pièces d’un bâtiment, sont des cloisons et ne font pas partie du gros oeuvre.

NOTA : Les différents murs sont ceinturés par des chaînages horizontaux et raidis par des chaînages verticaux. Ils comprennent aussi les arases et les linteaux. Sans oublier l’ossature poteaux poutres qui remplacent les murs en laissant de grandes ouvertures.

Désignation conseils

1. Les murs extérieurs de sous-sol sont enterrés ou semi enterrés pour réaliser les caves, garages ou vides sanitaires. Ils ont pour rôle de porter les planchers, et soutenir les terres humides ou remblais. Il est donc important qu’ils soient très résistants. Il est donc préférable de les construire de la manière suivante : bloc coffrant ou mur banché.

2. Les murs extérieurs de façades prévus avec portes et fenêtres ont un rôle qui consiste à :
- Protéger des intempéries
- Isoler thermiquement
- Embellir par les finitions

Ces murs peuvent être construits en blocs ciment (agglos), en briques pleines ou creuses, en pierre, en béton et béton cellulaire et dans certains cas en bois.

Nota : le pignon est la partie généralement triangulaire, d’un mur portant les versants d’un toit. Ils sont de même nature que la construction.

3. Les murs intérieurs de refend sont destinés à supporter les planchers, les plafonds, la charpente. Ils séparent la surface intérieure habitable dans le sens longitudinal ou transversal.

4. Les murs de clôture délimitent le terrain, la propriété, embellissent l’ensemble et soutiennent parfois les terres en cas de différence de niveau. (Voir ci-dessous)

5. Les murs de soutènement retiennent les poussées de terres Voir les murs extérieurs de sous-sol.

Tous ces murs porteurs, sont complété par des éléments en béton armé, tel que poteaux, poutres, linteau, chaînages.

Dans ce chapitre vous avez 7 pages concernant la maçonnerie en élévation


Guide de Maçonnerie, en TÉLÉCHARGEMENT
Cours de Maçonnerie, CAP, BP et BAC PRO, en TÉLÉCHARGEMENT
Le Guide de la Maçonnerie DELUXE