L’implantation

Claude PRECHEUR

Elle permet de matérialiser sur le terrain les grandes lignes de la construction par l’intermédiaire des chaises d’implantation.

Son but est de déterminer l’emplacement du bâtiment, de situer les murs de façades, de refends, etc...
L’implantation n’est pas une tâche anodine, car une erreur de cote peut entraîner des frais énorme. il faudra donc repérer un ou plusieurs points fixes d’après le plan de masse et baser l’implantation par ces points. qui peuvent être les bornes, un bâtiment existant etc. Le traçage au sol des fondations et des murs se réalisera par rapport aux chaises d’implantation qui serviront de repères jusqu’à la sortie de terre de la construction. Il faudra prendre grand soin de ces chaises afin qu’elles ne soient pas déplacées. (surtout par les engins)

Un pas à pas et mode opératoire complet sur nos fiches et cdrom.

Chaises d’implantation

Chaise d’implantation

Elles sont constituées de piquets et planches où l’on installe des repères pour la fixation des cordeaux. Ces chaises d’implantation doivent être de niveau sur elle-même et entre elles.

Bornes de délimitation de terrain

Les bornes (1) de délimitations de terrain. Elles sont mises en place par le géomètre. Il ne faut absolument pas les déplacer. Pour prendre des alignements entre les bornes d’implantation, il suffit de placer les jalons (2) dans le trou réservé de la borne


Mode opératoire

Placer un jalon dans chaque borne et tendre un cordeau entre ces jalons pour obtenir les alignements à l’aide des plans 1) de niveau et 2) de masse, placez des jalons aux angles de la future construction et rejoignez les par des cordeaux. C’est un jeu de parallèles et de perpendiculaires par rapport à ces alignements du terrain. Une fois que vous avez les angles de la construction :

- Placer les chaises d’implantation en alignement du bâtiment à 1,50 m minimum à l’arrière des jalons
Les chaises doivent être très solides, indéformables et de niveau sur elles même et entre elles
- Repérez d’une pointes plutôt les axes que les nus des murs de la construction sur les planches puis les relier avec des cordeaux.
- Vous n’avez plus qu’à descendre le fil à plomb d’axe partant des cordeaux au sol pour tracer, les fondations ou les murs sur la fondation.
- Vérifiez les équerrages : dans un carré ou un rectangle, les diagonales sont égales, si elles ne le sont pas le bâtiment n’est pas d’équerre. Vous pouvez également utiliser la méthode 3 4 5 (théorème de Pythagore)


Guide de Maçonnerie, en TÉLÉCHARGEMENT
Cours de Maçonnerie, CAP, BP et BAC PRO, en TÉLÉCHARGEMENT
Le Guide de la Maçonnerie DELUXE