Les différentes échelles et leur utilisation

Claude PRECHEUR

Il est bien évident que nous ne pouvons pas dessiner sur une feuille de papier une longueur réelle d’une construction. C’est pourquoi nous allons réduire les côtes réelles afin que le dessin puisse s’inscrire sur cette feuille.

Définition

Une échelle est le rapport entre la mesure d’un objet réel et la mesure de sa représentation. Cette voiture est une reproduction à l’échelle 1/50 (un cinquantième) d’une vraie voiture.
Les côtes représentées sur le dessin représentent 50 fois moins que les dimensions réelles de la voiture. Pour connaître les dimensions du modèle, il suffit de multiplier les dimensions sur l’image par 50 et de convertir le centimètre en mètre.

  • Largeur : 3,8 cm x 50 = 190 cm = 1,90 m
  • Longueur : 8 cm x 50 = 400 cm = 4,00 m
  • Hauteur  : 3 cm x 50 = 150 cm = 1,50 m
La proportionnalité

Cette réduction sera proportionnelle, la longueur mais également la largeurs et la hauteurs seront multipliées avec le même rapport (échelle) afin d’avoir une représentation soit équilibrée.
Les échelles
Cette mise à l’échelle sera exprimée par une fraction.

  • Une échelle 1/100, signifie que 1 centimètre du dessin, représente 100 centimètres dans la réalité soit 1,00 mètre. Lorsque les bâtiments sont de grandes dimensions.
  • Une échelle 1/50, signifie que 1 cm de dessin représente 50 cm dans la réalité soit 2 cm pour 1,00 mètre. Nous pourrons aisément interpréter le dessin avec cette échelle.
  • Une échelle 1/20, signifie que 1 cm de dessin représente 20 cm dans la réalité soit 5 cm pour 1,00 mètre. Dans ce cas il sera plus aisé de montrer les détails particuliers de la construction.



L’échelle 1/50 est la plus utilisée, elle permet d’avoir une bonne représentation des différents éléments. 1/50 signifie que le plan a été dessiné en divisant toutes les dimensions réelles par 50. Toutes les cotes indiquées sur le plan seront les cotes réelles.
Lorsque la taille de l’ouvrages est importante, les plans sont dessinés à l’échelle 1/100, ceci pour éviter d’avoir des plans gigantesques peu pratiques à manipuler sur le chantier. Compte tenu du peu de détail que permet cette échelle, ces plans ne peuvent être que des plans d’ensemble et doivent être complétés par des plans de détails, eux-mêmes dessinés à l’échelle 1:50, voire à l’échelle 1/20.

Les différents échelles pratiques sur les types de plans

  • Les plans de situation : échelle 1/1000 à 1/500
  • Les plans de masse : échelle 1/500 à 1/200
  • Les plans de bâtiment : échelle 1/ 100 à 1/50
  • Les plans de détails : échelle 1/20 à 1/10


NOTA : il est conseillé de ne pas relever les cotes manquantes en les mesurant
directement sur le plan. Des erreurs de construction seraient présentes sur le chantier. À l’échelle 1/50, 1 cm représente 50 cm, donc 1 mm représente 5 cm et ½ mm représente 2,5 cm. Il est donc presque impossible d’avoir la certitude de la bonne cote.

Exemple

Voici une esquisse de plan d’un rez-de-chaussée d’une maison. L’échelle est de 1/100 cela signifie que chaque centimètre représenté sur le dessin correspond à 100 centimètres dans la réalité soit 1 mètre.

La longueur du séjour mesure sur le plan 5,5 centimètres, la longueur réelle devrait donc être de (5,5 x 100) = 5,50 mètres. Mais la longueur réelle du séjour doit être de 5,55 mètres. Avec une mauvaise lecture de 0,5 mm nous ferrions une erreur en réel de 5 cm.


Évaluation Quelles seront en cm les dimensions sur le dessin des longueurs réelles suivantes :
Plan au 1/100 . 12 mètres





Plan au 1/100 . 30 mètres





Plan au 1/20 . 2,40 mètres





Plan au 1/50 . 9 mètres





Plan au 1/100 . 18 mètres





Plan au 1/50 . 12 mètres