Le principe des coupes

Claude PRECHEUR

Les coupes sont indispensables pour la réalisation des plans. Car sans elles nous ne verrions que la toiture vue de dessus ou les façades vues de face ou de côtés. Nous allons développer les système S des coupes.

Les coupes

Le repérage de la position des plans de coupe doit être indiqué sur les en plan. Le trait mixte indique le passage de la coupe. Les flèches indiquent le sens de la vue et les lettres déterminent la dénomination de la coupe.

Exemple d’une caisse en bois

Nous voulons réaliser cette caisse. Avec cette vue en perspective, nous voyons seulement trois faces de la caisse, or il nous faut plus de détails d’où l’utilité des coupes.
La trait mixte représente le tracé de la coupe de niveau et la flèche indique le sens de la vue.

Coupe horizontale

Avec une coupe horizontale, les détails sur les épaisseurs, la disposition des composants et les cloisonnements sont visibles. Cependant, ces détails ne nous permettent pas encore de réaliser la caisse. Il nous manque les hauteurs et les détails pour réaliser le couvercle.

Coupes transversales

Les traits interrompus court (pointillés) sur la coupe BB indiquent que derrière cette cloison se trouve une séparation.

Coupe longitudinale

Avec ces coupes, nous constatons que la hauteur du cloisonnement est égale à la hauteur de la caisse sans le couvercle et que ce dernier ne comporte pas de cloisonnement.
Nous vous invitons maintenant à passer aux évaluations.