Les couvertines

Claude PRECHEUR

Le coffrage de la couvertine s’opère à l’aide de planche d’une hauteur de 20 cm environ. Ces planches sont habillées sous la hauteur de l’épaisseur du béton par :
Côté extérieur (hauteur béton minimum 6 cm) d’ un contre plaqué de 15 mm ce qui correspondra à l’épaisseur du corps d’enduit.
Côté intérieur (hauteur béton minimum 4 cm) par un chevron et d’un larmier (goutte d’eau). Ce qui correspondra au débord intérieur, minimum 6,5 cm maximum 8 cm. La goutte d’eau ou le larmier évite les coulées d’eau de pluie sur les enduits.
La pente doit se trouver vers l’intérieur. Nous placerons donc une cale de la pente voulue sous le niveau à bulle et nous réglerons de niveau. Pour ceci il ne faut pas placer que deux serre-joints aux extrémités des planches au moment du réglage puis en placer tous les 50 cm après le réglage.
Les piquets de grillages peuvent être positionnés d’aplomb dans les réservations de chaînage ou dans les gros joints laissés vide au moment de la maçonnerie.

Le coulage s’effectuera avec un béton 0/15 dosé à 350 kg/m3. La finition sera lissée. Il faudra donc poudrer après talochage et lisser avec la truelle jusqu’à obtention d’une surface complètement lisse. (Ce lissage est assez compliqué à réaliser.) mais vous pouvez faire plusieurs petits coffrages pour pré-fabriquer vos couvertines ou en acheter de toutes prêtes que vous poserez à la colle à carrelage pour extérieur sur l’arase de niveau que vous aurez réalisée.




Le coffrage d’une couvertine préfabriquée, demande une bonne précision. Mais est réalisable facilement en suivant les plans ci-dessous.
Il est impératif d’utiliser du contreplaqué pour les faces visibles.

Le ferraillage sera composé d’un treillis soudé maille 20 X 20 avec 2 barres longitudinales et 3 barres transversales.

Le coulage s’effectuera avec un béton 0/15 dosé à 400 kg/m3. La finition sera talochée car la surface sera en définitive le dessous de la couvertine. Un grand soin devra être apporté à la vibration.

Dans la même rubrique