La maçonnerie des murs

Claude PRECHEUR

Le traçage et l’alignement

Traçage sur les fondations à l’aide des cordeaux d’une ligne bleue et d’un plomb d’axe. Tendez fortement vos cordeaux entre les pointes qui définissent le mur (dans ce cas l’extérieur). Descendez le fil à plomb d’axe, du cordeau vers les extrémités du futur mur, jusqu’à quelques millimètres du béton puis tracez au crayon de maçon, reportez l’épaisseur de l’agglo en face (dans ce cas 20 cm). Tracez à la ligne bleue les deux faces du mur, car en posant le mortier il se peut que ce trait soit effacé sur quelques cm. Les attentes des chaînages verticaux sont bien à l’intérieur des murs.



Maçonnerie



Faites le joint horizontal sur le béton de fondation, posez et plombez tous les agglos d’angles puis alignez les agglos intermédiaires. Faites les joints verticaux, puis horizontaux et renouvelez l’opération. Une coupure de capillarité est faîte au-dessus du deuxième rang.


Maçonnerie 2eme rang avec joints bien remplis
1ere couche d’hydrofuge sous le rang du dallage


2eme couche après séchage de la 1ère

La passerelle d’accès est placée dans une fenêtre afin de pouvoir maçonner le plus possible, elle sera enlevée au moment du coffrage du linteau. Maçonnerie jusqu’à hauteur d’échafaudage, La hauteur intermédiaire est effectuée grâce à un hausse-pied fait d’agglos et de plateaux d’échafaudage.

Les agglos n’ont pas pu être stockés à l’intérieur de la construction, il faut donc les renter au fur et à mesure par un passage provisoire maçonné en harpe à gauche et en déharpe à droite. Avant de monter l’échafaudage, il est préférable de tracer le trait bleu à 1 mètre du sol fini, pour une question de facilité, afin d’avoir les bonnes cotes pour les arases et coffrage des linteaux.





Un trou est effectué à chaque base d’ agglo de tête (chaînages verticaux) afin de pouvoir nettoyer le mortier de montage avant le coulage des raidisseurs. Si cette opération n’est pas exécutée, une trentaine de cm de mortier de montage se déposerait au fond du chaînage ce qui entraînera un point faible sur la base du chaînage vertical.

IMPORTANT :Dans cette partie nous traitons de la maçonnerie jusqu’à hauteur d’arase avec linteaux uniquement , pour la pose des poteaux ronds, la maçonnerie ronde, l’étanchéité extérieure et le saut de loup, choses qui auraient du être traités également dans ce sujet, nous avons décidé d’en parler plus en détail dans le chapitre "LES DIVERS"



L’étage ne sera que sur la partie centrale. Maçonnerie à l’avancement jusqu’à hauteur des linteaux, le plancher haut sera un plancher bois avec une arase en agglos U sur linteaux, puis coffrage et coulage des 3 poteaux et de tous les linteaux ainsi qu’un poteau à la porte d’entrée. Décoffrage ensuite de la poutre et du linteau d’entrée, les deux poteaux ronds et la poutre centrale sont coulés, et le mur pignon est monté à hauteur, il recevra l’ossature bois en façade avant et arrière ainsi que la charpente. Pour finir i l faut préparer les pignons avec la pige réglée à hauteur d’arase.