Les appuis de fenêtre et les seuils

Claude PRECHEUR

Avis professionnel : je préconise la pose d’éléments préfabriqués pleins.

  • Avantages : cela facilite le travail de coffrage et de lissage du béton qui reste très compliqué. Ces appuis sont en général d’une très bonne qualité de finition.
  • Les inconvénients de ces produits sont : le poids et le prix. Et surtout de faire les appuis de fenêtre avant la pose des menuiseries car les travaux de finitions et d’étanchéité seront beaucoup plus délicats dans le cas contraire.

L’appui de fenêtre

Pièce préfabriquée ou coulée en place destinée à supporter la traverse basse du dormant de la fenêtre. Les appuis de baie sont situés sur le mur d’allège (sous la fenêtre), ils servent à évacuer l’eau de pluie vers l’extérieur sur sa pente (glacis) en protégeant l’enduit du mur d’allège et empêche la remontée d’eau sous la fenêtre par l’effet du vent, grâce au rejingot. Les oreilles empêchent l’eau de couler sur la façade en renvoyant celle-ci sur le devant.

Outils : mise à part les outils de coffrage, il faut un niveau à bulle, une massette, une truelle souple, très propre et sans balèvre, et une petite taloche. L’appui de fenêtre, le seuil de porte ou de porte-fenêtre sont des ouvrages de finitions où les cotes, la qualité et la finition doivent être impeccables.

Le ferraillage des appuis

La fenêtre reposera sur le rejingot. La cote entre celui-ci et le linteau sera donc la hauteur de la fenêtre plus 1 cm. La longueur de votre appui sera celle de l’ouverture plus 5 à 7 cm de chaque côte (oreilles) ces oreilles servent à diriger les eaux de pluie vers l’extérieur de la façade. Si vous êtes en zone sismique il faut casser les agglos de chaînage pour retrouver les fers verticaux et les relier, par deux fers de 10 avec des crochets sous ou dans l’appui.

Le coffrage d’un appui de fenêtre

Le coffrage de l’appui s’effectuera après le coffrage de l’arase s’il y a lieu. Cela consiste à faire un moule débordant de chaque côté de l’allège pour le remplir de béton. Le débord de l’extérieur sera d’une épaisseur de chevron (7 cm) avec une goutte d’eau afin que l’eau ne ruisselle pas sur le mur et à l’intérieur l’épaisseur de l’isolant moins 3 à 4 cm. L’appui dépassera des tableaux de 5 cm environ de chaque côté (oreilles). Le rejingot doit obligatoirement être coulé en même temps que l’appui.

Si vous ne vous sentez pas capable de coffrer l’appui, vous pouvez vous diriger vers l’appui préfabriqué.

Pose de l’appui préfabriqué

La hauteur de l’allège correspond au dessus du rejingot
Tracez sur les murs latéraux la hauteur de fenêtre, rajoutez l’épaisseur de l’appui préfabriqué plus 1,5 cm pour le mortier de pose. Coffrer sur l’allège à l’aide de 2 planches et des serre-joints. Remplissez en béton brut. Une fois sec et décoffré, posez votre appui sur du mortier puis réglez celui-ci à l’aide d’un niveau à bulle en le plaçant sur le rejingot d’un côté et sur une cale de 5 cm (exemple une massette) sur la partie inférieure de l’appui. Puis sceller à l’aide de mortier les parties latér[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Pose de l'appui préfabriqué
  • Mode opératoire
  • La porte-fenêtre
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Coffrage et ferraillage
  • Coulage de l’appuis
  • Préparation avant le lissage
  • Réglage du niveau
  • Lissage
  • Coffrage du rejingot
  • Décoffrage du rejingot
  • Confection de la gorge
  • L’appuis lisse
  • Coffrage
  • Coulage
  • L’appui de fenêtre
  • Le ferraillage des appuis
  • Le coffrage d’un appui de fenêtre
  • Coffrage et ferraillage de l’arase
  • Pose de l’appui préfabriqué
  • Calfeutrement


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE