Terrasse en bois sur plots en béton

Claude PRECHEUR

La terrasse est composée de bois 10 x 10 reposant sur des plots de béton. Au pourtour de celle-ci est maçonné une rangée d’agglo de 10.

Les lambourdes seront positionnées perpendiculairement aux bois. Les lames seront fixées sur les lambourdes.


Après le décaisser de la surface de la terrasse, le terrassement des plots s’effectue à une profondeur hors gel ; des trous de 30 x 30 (cm) sont réalisés tous les 1 mètre dans le sens longitudinal des bois (10 x 10) et tous les 50 cm dans le sens transversal de la terrasse.



Un trou réalisé à la bêche permet un minimum de béton. Le réglage s’effectuera soit à la règle métallique et un niveau à bulle soit au laser. ce réglage doit être très soigné car les bois doivent reposés parfaitement sur les plots. Il y a la possibilité de régler les plots 1 à 2 cm plus bas et de faire reposer les bois sur une couche de mortier et de mettre à niveau les 10 x 10 Cette méthode me parait plus judicieuse.

La fondation en périphérie est coulée de niveau, elle recevra l’a rangée d’agglo de 10 x 20 x 50.




Une fois les plots de béton coulés, on posera les bois en les réglant parfaitement au laser. Une fois réglés, les bois seront scellés en pied afin de les bloquer définitivement.



Un géotextile est fixé sur les bois avant de poser les lambourdes. Les lambourdes sont visées aux bois tous les 40 cm.




Les planches ne sont pas vissées mais fixées grâce aux pièces vendues avec le plancher. Sortes de T qui eux sont vissées sur les lambourdes.

Attention aux découpes des planches pour un rendu convenable, il est nécessaire de faire correspondre parfaitement les joints quand les dimensions de la terrasse sont plus grandes que les planches.


Il ne restera qu’ à poser les finitions vendues séparément ou de sceller une bordure en périphérie. Le niveau du plancher est prévu pour correspondre au niveau fini des allées soit carrelage posés.