La couche de finition

Claude PRECHEUR

La troisième couche, c’est la finition. Elle se réalise 72 à 96 heures après le corps d’enduit.

Le dosage

Pour donner une couleur claire, on utilise du ciment blanc et de la chaux blanche et la granulométrie du sable sera du 0/3.

La mise en oeuvre
  • Épaisseur de la couche : de 3 à 5 mm
  • Application : La consistance du mortier doit être assez liquide.
  • Mise en œuvre : Elle s’effectue à la truelle ou à la tyrolienne.
    Projetez des surfaces de 1 mètre carré puis passez la tache éponge ou feutrée sans trop relaver mais pour obtenir un grain fin.
  • Aspect : Très fin (taloché, feutré, écrasé, gratté) granuleux en deux couches à l’aide d’une tyrolienne.
    Pour les enduits extérieurs et sur la maçonnerie ancienne, il est préférable de faire un enduit au mortier bâtard.


Les différents types de finitions

Il existe du mortier prêt à l’emploi qui se passe manuellement en deux passes : c’est un enduit qui s’étale à la lisseuse et qui est bien plus pratique que l’enduit traditionnel. Celui-ci peut être gratté mais dans ce cas, il faut mettre 2 cm d’épaisseur car en grattant, l’épaisseur sera réduite d[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les différents types de finitions
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Le dosage
  • La mise en oeuvre
  • Taloché
  • Gratté
  • Tyrolien
  • Écrasé
  • Tyrolienne
  • Grattoir


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE