Terrassement et fondation

Claude PRECHEUR



Afin de ne pas dépasser chez le voisin il serait préférable de coffrer le bord de fouille à l’aide de planches.

Fondations hors gel

Ces valeurs peuvent être atténuées ou accentuées en fonction de l’exposition des ouvrages et du caractère gélif du sol. Par exemple, on peut diminuer la valeur pour des fondations intérieures (ou centrales) ou bien quand les teneurs en eaux sont réduites ou limitées (par exemple, avec de ceintures drainantes). En revanche, on peut augmenter cette profondeur dans des régions très exposées et dans certains cas particuliers (vers des talus, sous une entrée de garage dans un sous-sol semi enterré). D’autres facteurs climatiques influencent le calcul des fondations tels que le vent et la neige.

Fondations semelles plates (charges moyennes et légères)

Toujours quand le bon sol se trouve au niveau hors gel et que le poids de la construction est plus ou moins important. Cela peut aller de la maison plain-pied à un abri de jardin etc... Son épaisseur peut varier de 15 à 20cm pour un muret, et de 25 à 30cm pour une habitation. Sa largeur et son ferraillage sont plus importants en cas de construction d’un mur de retenu de terre et la semelle doit être décalée par rapport à ce dernier.

Attention ce genre de fondation est très peu utilisée pour une construction et est interdite pour une habitation en zone sismique
1. Piquet de niveau
2. Béton dosé à 300kg
3. Semelle filante préfabriquée à 35
4. Pierre de calage : 4cm