Mur de soutènement

Claude PRECHEUR

Le mur de soutènement est un mur vertical ou sub-vertical qui permet de contenir des terres sur une surface réduite. La retenue des terres par un mur de soutènement répond à des besoins multiples : préserver les routes et chemins des éboulements et glissement de terrain.

On trouve des murs de soutènement en pierres sèches, en moellons, en pierres de taille, en briques, en béton armé.

Un mur de soutènement (retenue de terre) doit être suffisamment solide pour résister à la pression et poussée des terres. C’est pourquoi suivant la hauteur de terre à soutenir, il y a plusieurs possibilités de construction.

Ce genre d’ouvrage n’est pas à prendre à la légère car de nombreux cas de fissuration, voire d’éboulement sont très courants, car les murs n’ont pas été réalisés dans les règles de l’art.

En principe, jusqu’à 1,20m de retenue de terre, nous pouvons considérer qu’un mur en agglos creux peut être suffisant, à condition que celui-ci soit raidi par des agglos d’angle tous les 2,50m.

De 1,20m à 2,30m un mur en agglos coffrant ou bloc à bancher, ferraillé et bétonné convenablement est en principe assez solide pour un mur de soutènement.

Au-delà des 2,30m il faut faire une étude béton pour le ferraillage et la semelle, mais un mur banché est obligatoire pour ne pas voir le mur s’écrouler. Les semelles sont en général, décalées vers le côté de la terre à retenir, elles doivent être ferraillées, larges mais pas obligatoirement épaisses. Toutefois comme des fondations, elles seront hors-gel et sur le bon sol.

Dans tous les cas, il faut placer tous les mètres environs des barbacanes, afin d’ évacuer l’eau stagnant derrière le mur. Les aciers principaux se positionnent côté terre à retenir.

Les murs banchés ou voiles en béton armé

Les murs banchés sont en béton armé. Ils nécessitent donc un coffrage. Ils doivent être d’au moins 15 cm d’épaisseur.

L’enrobage des aciers doit être de 2,5cm mini. Une armature minimale (treillis soudé) doit se trouver à l’intérieur du mur. En cas de retenue de terre, pour éviter les fissures placer des aciers assez conséquent (voir ferraillage).
Des renforts d’angles et chaînages horizontaux doivent être placés, ainsi que linteau ou autre en cas de baies.

1. Implantation des murs et des baies sur les fondations.
2. Une fois le mur tracé, coffrer et coulez la talonnette d’une épaisseur de 6cm environ, au moyen d’un basting de chaque côté.
3. Poser et caler la première paroi de coffrage, mettre à l’aplomb cette face, aligner et installer, sur cette face le coffrage des réservations de baies.
4. Mettre en place le ferraillage et aciers complémentaires.
5. Coffrer la paroi en vis à vis
6. Stabiliser l’ensemble.
7. Couler, vérifier l’aplomb et alignement.

Matériel utilisé : planches, bastings étais. Pour UN ASPECT FINI du contre plaqué en peau de coffrage doit recouvrir la surface coffrante, dosage 350kg/m3.

Pour les murs de soutènement (retenue de terre) les semelles doivent être, ferraillées et devront comporter des fers d’attente pour la reprise du ferraillage, du mur à élever. Toutefois comme toutes les fondations, elles devront être hors-gel et sur le bon sol. Une bande de treillis soudé de la même référence que celui, préconisé pour le mur, devra être installé dans la semelle juste après le coulage, en le positionnant à l’aide du cordeau tendu entre les chaises d’implantation. Ce treillis devra être enfoncé de 40cm et dépassera de la même dimension.

QUESTION : de Jean Philippe (client abc maçonnerie) dois je drainer ce mur de soutènement en plaçant des barbacannes ?

J’avais contacté abc maçonnerie il y a 5 ans pour construire un mur de soutènement qui faisait office de clôture, Étant donné que j’avais un terrain en pente et que je voulais le mettre derrière de chez moi à plat il a fallu que je retienne 1,00 mètre de terre sur sur les 3/4 de ma longueur et 50 cm sur le 1/4 restant (parking).

M. Precheur m’avais préconisé de faire cette longueur en agglo coffrant mais je ne l’ai pas suivi, pour une question d’économie et j’avais vu sur certain forum (le même que vous dénoncez en page malfaçons) que pour si peu je pouvais réalisé ce mur de soutènement avec des agglos creux normaux. Malheureusement aujourd’hui, ce mur c’est complètement déformé et à reculé d’au moins 20 cm sur la partie la plus haute et même au niveau de mon parking qui retient simplement 45cm de calcaire et goudron. Économiquement je suis perdant car je dois le refaire.

Ma question est : dois je drainer ce mur en plaçant des barbacanes comme sur l’image ci-dessus étant donné que mon terrain étant en pente de l’eau est dans le terrain ?

Ma semelle de fondation se trouve moitié chez le voisin car elle est enterrée doit elle également être démolie

Voir ci-dessous


Guide de Maçonnerie, en TÉLÉCHARGEMENT
Cours de Maçonnerie, CAP, BP et BAC PRO, en TÉLÉCHARGEMENT
Le Guide de la Maçonnerie DELUXE