Les enduits

Claude PRECHEUR

Enduit traditionnel

Le rôle de l’enduit sur la maçonnerie est de la protéger des intempéries, lui rendre une surface plane et de l’embellir. Nous ne parlerons pas d’enduit de façade qui reste le travail de vrais professionnels qui exécutent aujourd’hui des enduits de finitions divers avec un enduit monocouche, mais d’un enduit pour un mur de clôture ou un enduit intérieur d’un garage, d’une remise …

Nous procédons généralement à trois couches d’enduits : la première couche, le gobetis, la deuxième couche, le corps d’enduit et la troisième couche, appelée couche de finition.

Pour les enduits extérieurs et sur la maçonnerie ancienne, il est préférable de faire un enduit au mortier bâtard (chaux et ciment). Aujourd’hui on trouve chez tous les marchands de matériaux, des sacs de ciment chaux.

La première couche
Le gobetis (accrochage) se fait quand la maçonnerie est bien sèche (3 semaines mini). Éliminez les plus grosses aspérités, les bavures, et humidifiez le support.

  • Dosage du mortier : 3 volumes de sable, 1,5 de ciment, 1,5 d’eau
  • Épaisseur : de 3 à 8 mm suivant la planéité du mur
  • Application : assez liquide
  • Mise en oeuvre : à la truelle, en jetant le mort[...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Enduit traditionnel
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Corps d’enduit
  • Le gobetis
  • Guides
  • Règle
  • Taloche


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE