Les adjuvants

Claude PRECHEUR

finition :

NORME NF EN 934-2 : "L’adjuvant est un produit incorporé au moment du malaxage du béton à un dosage inférieur ou égal à 5 % en masse de la teneur en ciment du béton, pour modifier les propriétés du mélange à l’état frais et/ou à l’état durci. Chaque adjuvant est défini par une fonction principale et une seule. Un adjuvant peut présenter une ou plusieurs fonctions secondaires."

Mode d’emploi

ClasseDosageIntroduction habituelle
Plastifiants 0,15% à 1,2% Eau de gâchage
Superplastifiants 0,6% à 2,5% Eau de gâchage ou différé
Accélérateurs de prise 1% à 3% Eau de gâchage
Accélérateurs de durcissement 0,8% à 2% Eau de gâchage
Retardateurs 0,2% à 0,8% Eau de gâchage
Hydrofuges 0,5% à 2% Eau de gâchage
Entraîneurs d’air 0,05% à 0,3% Eau de gâchage

Attention : Respecter les paramètre de formulation. Tenir compte des FDS (Fiches de Données de Sécurité) et FT (Fiches Techniques) pour la manipulation et l’utilisation des produits.

Catégories

  • Adjuvants modificateurs de la rhéologie du béton
    — Plastifiants - Réducteurs d’eau.
    — Super-plastifiants - Haut réducteurs d’eau.
  • Adjuvants modificateurs de prise et de durcissement du béton
    — Accélérateurs de prise
    — Accélérateurs de durcissement
    — Retardateurs de prise
  • Autres catégories normalisées d’adjuvants
    — Hydrofuges de masse
    — Entraîneurs d’air
    A cela nous rajouterons le produit de cure.
  • Plastifiants - Réducteurs d’eau :

Adjuvants qui, sans modifier la consistance, permettent de réduire la teneur en eau du béton donné (Réducteur d’eau), ou qui, sans modifier la teneur en eau, en augmentent l’affaissement / l’étalement (Plastifiant), ou qui produisent les deux effets à la fois.

Effets sur le béton frais

  • Amélioration et maintien de l’ouvrabilité.
  • Diminution du ressuage.
  • Diminution de la ségrégation.
  • Amélioration de la pompabilité des bétons.
  • Réduction du retrait hydraulique.
  • Effets secondaires possibles à fort dosage : retard de prise et/ou entraînement d’air.

Effets sur le béton durci

  • Amélioration des performances mécaniques à court et à long terme.
  • Diminution de la porosité.
  • Augmentation de la durabilité.
  • Amélioration de la cohésion ciment / granulats.
  • Amélioration de la liaison béton / armatures.


Domaines d’applications

  • Tous les bétons, notamment en BPE, jusqu’à 30 MPa (gris, blancs, colorés), et les différents bétons suivants :
    — le béton de préfabrication légère (blocs, pavés, dalles, …),
    — les bétons d’ouvrages d’art,
    — les bétons de voiries,
    — les bétons routiers,
    — les bétons de Génie Civil,
    — les bétons agricoles.

Mode d’action

Superplastifiants et Haut réducteurs d’eau (ancienne appellation : fluidifiants)

Adjuvants qui, sans modifier la consistance, permettent de réduire fortement la teneur en eau du béton donné (haut réducteur d’eau), ou qui, sans modifier la teneur en eau, en augmentent considérablement l’affaissement / l’étalement (superplastifiant), ou qui produisent les deux effets à la fois.

Effets sur le béton frais

  • Diminution de la teneur en eau.
  • Amélioration de l’ouvrabilité.
  • Maintien de l’ouvrabilité dans le temps (jusqu’à 2 h 30 – 3 h 00 à 20 °C).
  • Diminution du ressuage.
  • Diminution de la ségrégation.
  • Amélioration de la pompabilité des bétons.
  • Réduction du retrait hydraulique.

Effets sur le béton durci

  • Amélioration des résistances mécaniques à court et long terme.
  • Diminution du retrait (due à la réduction du rapport E/L et à l’augmentation du rapport Granulats/Liant).
  • Amélioration de la compacité.
  • Amélioration de la liaison béton/armatures.
  • Réduction de la porosité capillaire de la pâte de ciment.
  • Diminution du coefficient de perméabilité.



Domaines d’applications

  • Les bétons de préfabrication.
  • Les bétons prêts à l’emploi.
  • Les bétons lourds et légers.
  • Les bétons d’ouvrages d’art.
  • Les bétons de dallages industriels.
  • Les bétons de bâtiment.
  • Les bétons précontraints.
  • Les bétons pompés.
  • Les bétons pour fondations profondes.
  • Les bétons pour ouvrages fortement ferraillés.
  • Les bétons soumis à des milieux agressifs.
  • Les BHP, BTHP et BUHP.
  • Les BAP (verticaux / horizontaux).
  • Les bétons architectoniques.


Accélérateurs de prise

Adjuvants qui augmentent la vitesse de développement des résistances initiales du béton, avec ou sans modification du temps de prise.

Effets sur le béton

  • Accélération de la prise du béton.
  • Amélioration des résista[...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Définition :
  • Mode d'emploi
  • Catégories
  • Domaines d’applications
  • Mode d'action
  • Superplastifiants et Haut réducteurs d’eau (ancienne appellation : fluidifiants)
  • Accélérateurs de prise
  • Accélérateurs de durcissement
  • Retardateurs de prise
  • Hydrofuges de masse
  • Entraîneurs d’air
  • Autres adjuvants
  • Les fibres
  • Les pigments
  • Le béton Coloré
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Résultats observés sans Hydrofuge et avec Hydrofuge


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE