Les ciments

Claude PRECHEUR

Résistance aux eaux séléniteuses et eaux acides.Travaux de réparation, colmatage, travaux à la mer, bétons projetés, travaux souterrains.

  • Les ciments pour

Travaux à la mer PM (NF P15-317), travaux en eaux à haute teneur en sulfates ES (NF P15-319) et le béton précontraint CP (NF P15-318).

  • Ciment alumineux fondu (NF P15-315)

Par temps froid jusqu’à -10 °C et pour les bétons réfractaires jusqu’à 1300 °C.
Obtention dans un délai très court des résistances mécaniques élevées. Sols résistants aux chocs, au trafic élevé (réparation de piste d’aéroport, de route...) ; ciment à maçonner (NF P15-307) ; mortiers pour travaux généraux de bâtiment.


  • CEM I
    — Béton armé en général coulé sur place ou préfabriqué.
    — Béton précontraint.
    — Décoffrage rapide, mise en service rapide (de préférence classe R).
    — Bétonnage jusqu’à une température extérieure entre 5 et 10 °C.
    — Béton étuvé ou auto-étuvé.
  • CEM II / A ou B

Ces ciments sont les plus couramment utilisés.
— CEM II/A ou B classe R : travaux nécessitant une résistance initiale élevée (décoffrage rapide par exemple). Béton en élévation, armé ou non, d’ouvrages courants.
— Fondations ou travaux souterrains en milieux non agressifs. En milieux agressifs, des CEM II de qualité PM-ES peuvent être utilisés pour les dallages, sols industriels , maçonneries et la stabilisation des sols.


  • CEM III / A,B ou C, CEM V / A ou B

Travaux souterrains en milieux agressifs (terrains gypseux, eaux d’égouts, eaux industrielles…). Ouvrages en milieux sulfatés : les ciments utilisés sont tous ES, ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates, conformes à la norme NF P 15-319. Maçonneries et chapes : les CEM III/A et CEM V/A peuvent être utilisés.

Travaux à la mer : les ciments utilisés sont tous PM, ciments pour travaux à la mer, conformes à la norme NF P 15-317. Bétons de masse, travaux en béton armé ou non hydrauliques et souterrains (fondations), travaux nécessitant une faible chaleur, d’hydratation et la stabilisation des sols.

A cela il faut ajouter : de l’oxyde de fer (forme minérale, ils donnent aux sols leurs couleurs jaune brun ou grisâtre), de l’alumine : (oxyde d’aluminium, de formule chimique Al2O3, est un composé chimique qui existe à l’[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les additions minérales dans le béton
  • Les cendres volantes
  • L'air
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE