L’eau

Claude PRECHEUR

Norme NF EN 1008

  • L’eau potable convient pour la fabrication du béton, elle ne nécessite aucun essai.
  • Les eaux de forage et les eaux de ruissellement de surface doivent faire l’objet d’essais (essais chimiques, temps de prise et de résistances).
  • Toutes les eaux recyclées (d’unités de production béton) doivent faire l’objet d’un contrôle.
  • L’eau de mer est interdite dans les bétons armés et précontraints.
  • Les eaux usées sont interdites pour tous les bétons.
  • La teneur en chlorure dans l’eau est limitée en fonction de l’utilisation du béton (par exemple, elle ne doit jamais excéder 500 mg/litre dans les bétons précontraints et coulis).


Son Rôle :

  • Permettre l’hydratation de la pâte de ciment (L’hydratation s’accompagne d’un dégagement de chaleur).
  • Pour hydrater 100 kg de ciment seulement 25 litre d’eau sont nécessaires.



Illustration de l’incidence du dosage en eau : Une modification du dosage en eau par rapport à la qualité optimale entraîne une incidence importante sur les résistances mécaniques.