L’eau

Claude PRECHEUR

L’illustration de l’incidence du dosage en eau

Selon la Norme NF EN 1008 :

  • L’eau potable convient pour la fabrication du béton, elle ne nécessite aucun essai.
  • Les eaux de forage et les eaux de ruissellement de surface doivent faire d’essais (essais l’objet chimiques, temps de prise et de résistances).
  • Toutes les eaux recyclées (d’unités de production béton) doivent faire l’objet d’un contrôle.
  • L’eau de mer est interdite dans les bétons armés et précontraints.
  • Les eaux usées sont interdites pour tous les bétons.

Son rôle : Permettre l’hydratation de la pâte de ciment (pour hydrater 100 kg de ciment, 25 L d’eau sont nécessaires. Mouiller la surface des granulats pour la pâte de ciment puisse y adhérer. Favoriser la maniabilité du béton, sans excès, c’est-à-dire en respectant les limites prescrites selon la norme NF EN 206-1.
La quantité d’eau de gâchage est égale à la moitié du poids du ciment.
La modification du dosage en eau par rapport à la quantité optimale entraîne une incidence importante sur les résistances mécaniques.

Fissuration du béton dû aux excès d’eau


[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Fissuration du béton dû aux excès d’eau
  • L’illustration de l’incidence du dosage en eau


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE