Les canalisations

Claude PRECHEUR

Les réseaux enterrés

Les VRD (voirie réseaux divers) sont l’ensemble des réseaux d’alimentation de votre habitation, ainsi que les voies de circulation. Ces réseaux sont soumis à des règles précises quant à la profondeur, l’espacement ou les matériaux.

  • Les canalisations : eau, électricité, gaz, téléphone, divers.
  • Les évacuations : eaux usées (EU), eaux vannes (EV), eaux pluviales (EP)
  • Le drainage

Les canalisations sèches

L’arrivée d’eau doit se trouver à une profondeur hors gel. Toutes les gaines doivent reposer sur un lit de sable de 10 cm et être recouvertes de sable ou d’éléments fins sur 20 cm. Un grillage avertisseur doit être positionné au dessus des canalisations à 20 cm minimum.

Couleur des gaines et tuyaux

  • Bleu pour l’eau,
  • rouge pour l’électricité,
  • jaune pour le gaz,
  • vert pour le téléphone,
  • blanc la fibre optique etc.

Les gaines seront munies d’un tire fil et seront de même couleurs que la norme.

— Après avoir couvert les gaines de sable et placé la grillage avertisseur, le remblai s’effectuera par couche de 40 cm d’épaisseur et compactée.

— Les pénétrations des canalisations sèches devront être réalisées sans angles trop prononcés Les longues courbes permettront le passages des fils plus aisé.

  • Lors d’une traversée de route le sable est remplacé par un béton maigre.

Les évacuations

  • Canalisations intérieures

Les eaux-vannes (EV) sont les évacuations des WC. Les eaux usées (EU) sont celles des : éviers, lavabos, siphons de sol etc... Il faut donc penser, avant la préparation de la forme du dallage, aux évacuations. Leur positionnement est effectué grâce au plan de canalisations avec les pentes prévues, en général 2 cm/m. Les matériaux utilisés sont principalement du PVC de diamètre 80 à 100 Pour les (EU) et pour les (EV). Leur assemblage s’effectue par colle (adhésif à fort solvant). Pour les changements de direction éviter les angles à 90° sauf pour les attentes. Il est préférable de placer des coudes à 45° et des (Y) à la place des (T) lors des raccordement de tuyaux. Le sens de pose est important. Le manchon doit se trouver en partie haute de la pente. Ces canalisations doivent impérativement se situer dans la forme du dallage et non pas dans le béton. la distance minimale entre le dessus de la canalisation et la sous face du dallage doit être égal à 5 cm.

ATTENTION ! La qualité de pose (position, sens, pente et remblai) est primordiale car les réparations sont lourdes de conséquence.

  • Les canalisations PVC
Coude à 87°
Coude à 45°
Coude à 30°
Culotte à 45°
Culotte à 60°
Culotte à 87°
Réducteur
Piquage
selle
Assemblage par collage Assemblage par joints

Assemblage par collage

  • Vérifier que l’extrémité mâle est convenablement dressée et chanfreinée.
  • Dépolir les parties à assembler à l’aide d’une toile émeri ou de papier de verre fin.
  • Dégraisser les surfaces à encoller avec du décapant spécial.
  • Appliquer uniformément et sans excès l’adhésif au pinceau à l’entrée de l’emboîture et sur la totalité du bout mâle.
  • Assembler immédiatement les éléments à fond en poussant longitudinalement sans mouvement de torsion.
    - Enlever l’excédent de colle à l’aide d’un chiffon.
  • Reboucher soigneusement les pots de colle et de décapant après usage.
  • S’assurer qu’il n’y a pas eu de colle ou de décapant renversés accidentellement dans le fond de fouille (ôter soigneusement la terre souillée).
  • Éviter toute manipulation dans l’heure qui suit le collage.

Assemblage par joints

  • Lubrifier l’embout mâle sur toute la circonférence, principalement le chanfrein.
  • Pour les gros diamètres il est parfois nécessaire de lubrifier également la partie apparente du joint, dans ce cas ne jamais mettre de pâte dans la gorge.
  • Emboîter les éléments à fond par poussée longitudinale, soit à la main… soit à l’aide d’une barre à mine (interposer une cale de bois).

Les sorties prévues à l’aide d’attente verticales seront obturées afin d’éviter les pénétrations d’objets qui risquent d’obturés les évacuations.

  • Canalisation extérieures

Un regard de visite sera placé à chaque angle et en pied de chute. Toutes ces eaux seront collectées dans des regards avant d’être acheminées au tout à l’égout en séparatif. PVC diamètre 100, 110 à 125. Sa récupération du toit se fait à l’aide de chéneaux et descentes et les eaux s’évacuent par les caniveaux et autres… En plus des (EU) et (EV), il y a les eaux pluviales.

Regards et branchements



Les regards (éléments en béton armé) appelés également boites de branchement sont placés en général à la sortie des bâtiments et en pied de chute des descentes de toit. Ils comportent des emplacements pré-percer, il suffit de casser la fine pellicule de béton au marteau du diamètre du tuyau à brancher.

Ils sont situés aux endroits indiqués sur les plans et surtout réglé à la bonne cote de nivellement (hauteur) suivant les niveaux des fils d’eau, afin de garder suffisamment de hauteur pour pouvoir évacuer dans le collecteur général.


Percez les regards aux emplacements prévus, et posez vos canalisations en respectant les pentes, puis remblayez avec des éléments fins. Scellez au droit des regards. Garnissez le tour du tuyau au mortier à l’intérieur du regard pour rendre celui-ci le plus étanche possible.


Pour régler un regard : faire la forme de sable en fond de fouille au bon niveau puis le régler à l’aide d’un bois. Le réglage du sable s’effectuera par rapport au fil d’eau plus la cunette plus l’épaisseur du fond de regard. Dans un regard, le fil d’eau d’entrée doit se trouver 2 cm plus haut que celui de la sortie.

Il est conseillé de faire les fonds de regard au mortier afin de le lisser au mieux en faisant des pentes vers la sortie (cette forme de pente se nomme cunette de fond de regard). Son rôle est d’éviter que tout dépôts, papiers etc... ne stagnent et s’évacuent. Le plus rapidement possible vers le tout-à-l’égout.


Regard siphonné : La fonction d’un regard siphonné est d’éviter aux mauvaises odeurs de remonter le long des tuyaux jusqu’à l’habitation. Pour cela la base du coude placé dans le regard en extrémité de l’évacuation doit être placée plus bas que le fil d’eau de sortie afin que celui-ci soit en permanence noyé dans une réserve d’eau, ainsi formée.


Remblaiement

L’exécution de l’assise et du remblai de protection est effectuée avec tous matériaux (sable, gravier, tout-venant) agréés par le maître d’oeuvre. En cas de réutilisation des déblais, ceux-ci doivent être purgés de tous éléments susceptibles de porter atteinte aux canalisations et à leur aptitude au compactage.

Branchement

  • Piquage sur canalisation béton ou gros diamètre
    — Pour cette réalisation il faut en premier lieu découper le plus proprement la canalisation existante de la dimension de votre rehausse de regard.
    — Poser celle ci sur la canalisation, boucher le fond de regard avec du béton.
    — Réaliser le branchement, puis faire la cunette de fond de regard.
    — Vous pouvez ensuite rehausser jusqu’à la surface ou poser un tampon avant de remblayer (regard borgne).


  • Les piquages sur petites canalisations sont réalisés :


— Soit par une selle avec collage


— Soit à l’aide de piquage adapté


Le drainage

Bien souvent, on est confronté à une arrivée d’eau en fond de fouille due à l’humidité du sol. Les moyens utilisés pour maîtriser ce phénomène sont, soit de diriger l’eau dans un puisard et la pomper au fur et à mesure des besoins, soit de rabattre la nappe avoisinante par des puits ceinturant la fouille avec des matériaux filtrants raccordés à une pompe, soit une ceinture en palplanches. C’est pourquoi qu’un ensemble drainant et l’étanchéité des murs pour la protection contre l’humidité reste indispensable à la salubrité de l’habitation.

Drains en striés et perforés
Textile non-tissé


Système drainante
Boîte de branchement

Les drains diamètre 100 sont aujourd’hui en PVC, striés et perforés, ils se trouvent au pourtour de la construction en pied de mur, sur cunette béton ou sur le dessus de la fondation.

ATTENTION ! Prévoir une boîte de branchement à chaque changement de direction le tout relié à l’égout sur une pente de 5 mm/ mètre. Du textile non tissé est utilisé également pour enrober le drain et l’ensemble drainant. L’ensemble drainant est enrobé d’un géotextile. Les matériaux vont des plus gros en partie inférieure aux plus fins en partie supérieure.


Murs de soubassement. DTU 20.1

La conception des parties enterrées des murs de soubassement est fonction de l’utilisation. On distingue 3 catégories.

Pour ces 3 catégories, lorsque la partie enterrées sur les deux faces est à l’abri du gel on peut utiliser des blocs creux, sinon ils ne peuvent être utiliser que lorsqu’un drainage est prévu.

On doit utiliser des blocs pleins si le mur risque une accumulation d’eau prolongée.

Les murs de la catégorie 1 doivent être revêtus extérieurement, pour les murs de la catégorie 2 c’est le maître d’ouvrage (propriétaire) qui décide si ceux ci doivent être revêtus ou non extérieurement.

En conclusion, vous pouvez utiliser des blocs de béton (parpaing) creux si votre mur de soubassement est protégé par un drainage, il sera enduit ou non suivant sa destination.



Pour les murs un enduit étanche est nécessaire au quel on peut rajouter un delta MS (nappe à excroissances de protection des parois enterrées).

Cunette en pente

La coupure de capillarité sert à arrêter les remontées d’humidité du sol dans les murs de la construction. Elle se fait en général à 15 centimètres au-dessus du terrain naturel, par une bande de papier bitumineux ou avec un mortier standard dosé à 600 kg/m3 ou un mortier hydrofuge type « trapcofuge  ».




Passons maintenant aux évaluations