Maçonnerie

Claude PRECHEUR

Maçonnerie

Les maçonneries participant au contreventement (façades ou refends) doivent avoir une épaisseur minimale de :

  • 10 cm pour les murs en béton banché ou en maçonnerie d’éléments pleins ;
  • 20 cm pour les murs en maçonneries d’éléments creux ou de béton cellulaire.

Lorsqu’une coupure de capillarité est prévue, elle doit être constituée par une chape de mortier de ciment, richement dosé et hydrofugé. Les joints verticaux entre les petits éléments doivent toujours être remplis. Les joints de fractionnement doivent être vides de tout matériau. Leur largeur minimale est de 4 cm.

Les maçonneries doivent impérativement être chaînées comportant des chaînages en béton armé : le système de chaînage limite les déformations des panneaux et empêche la maçonnerie de se disloquer, même si elle commence à fissurer, en la « confinant ». Les armatures des chaînages doivent constituer un réseau continu et résistant depuis les fondations jusqu’à la toiture.



Constitution du bâtiment (avec ou sans niveau enterré)k
Rez de chaussée + toiture légère 25
Rez de chaussée + toiture terrasse ou sous-toiture en béton ou comble aménageable 15
Rez de chaussée + étage + toiture légère 15
Rez de chaussée + un étage + toiture terrasse ou comble aménageable 10

Dans les parties ne participant pas au contreventement, les chaînages verticaux ne doivent pas être distants les uns des autres de plus de 5 m. Pour les portes et portes fenêtres, chaînage obligatoire. la porte est considérée comme une limite de panneau, alors que la fenêtre est considérée comme zone faible à renforcer.

Les murs porteurs en maçonnerie chaînée (systèmes à murs porteurs)

  • La maçonnerie est mise en oeuvre avant le béton armé des chaînages
    En pratique : les dimensions et les armatures des chaînages respectent des règles de mise en oeuvre de chaînages (voir plus loin), la maçonnerie est mise en place, et ensuite seulement le béton est coulé dans les chaînages qui sont coffrés à l’extérieur, ainsi le béton vibré, adhère parfaitement aux blocs qu’il est recommandé de monter « en harpe » pour réduire encore le risque de désolidarisation entre les c[...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Maçonnerie
  • Les murs porteurs en maçonnerie chaînée (systèmes à murs porteurs)
  • La maçonnerie de remplissage des ossatures (systèmes poteaux-poutres)
  • Caractéristiques réglementaires des trumeaux :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE