Le toit terrasse

Claude PRECHEUR

  • Élément porteur : partie supérieur résistante du gros oeuvre (maçonnerie, béton cellulaire autoclave armé, tôle acier nervurée, bois et dérivés…).
  • Écran pare-vapeur : pour éviter l’humidification de l’isolant par condensation.
  • Isolant thermique : pour isoler la construction contre le froid en hiver et la chaleur en été (laine minérale, mousse plastique alvéolaire, verre cellulaire, perlite fibrée, liège…).
  • Revêtement d’étanchéité : pour protéger la construction contre les agressions climatiques : pluie, grêle, neige, vent. (membrane bitumineuse, membrane synthétique, asphalte coulé, système d’étanchéité liquide…)
  • Écran d’indépendance : il peut s’avérer nécessaire pour éviter certaines incompatibilités mécanique ou chimique.
  • Protection du revêtement : contre certaines agressions : agents climatiques, circulation des piétons, circulation et stationnement des véhicules (matériaux meubles, matériaux durs, végétation et son substrat)
  • Accessoires : Fixations, bandes de solins et autres profilés, évacuations d’eaux pluviales, chéneaux, caniveaux, crapaudines, traversées de toitures, joints de dilatation, lanterneaux.


La toiture chaude désigne la toiture plate dont l’isolant est placé sur le support sans lame d’air entre les différentes couches. L’isolant est recouvert par la membrane d’étanchéité. Dans la plupart des cas un écran pare-vapeur doit être interposé entre le support et l’isolant. L’étanchéité peut être lestée ou non.

La toiture « inversée » désigne la toiture plate dont l’étanchéité est placée sur le support et dont l’isolant est posé sur l’étanchéité. L’isolant est donc mouillé par les eaux pluviales. L’isolant est ensuite lesté avec une protection rapportée. Les panneaux rigides en mousse de polystyrène extrudé (XPS) sont les seuls types de panneaux qui conviennent pour ce procédé sous Avis Technique.



Une solution en amélioration énergétique d’un état existant. La toiture combinée consiste en un mélange des techniques "toiture chaude" et "toiture inversée". L’isolation est mise en place en deux couches. La première couche d’isolant est recouverte par la membrane d’étanchéité. La deuxième couche d’isolant (forcément XPS) est placée sur la membrane d’étanchéité. Un écran pare-vapeur est parfois interposé entre le support et l’isolant inférieur. Le lestage est nécessaire.

(1) Lestage récupéré
(2) Nouveau feutre anti contaminant
(3) Nouvel isolant
(4) Membrane d’étanchéité conservée
(5) Isolant conservé
(6) Pare vapeur [...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Toiture-terrasse végétalisée
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE