Généralités

Claude PRECHEUR

Dans une construction, la couverture c’est l’agencement de plusieurs matériaux (tuiles, ardoises etc...) dont la principale fonction est de recouvrir un bâtiment pour le protéger des intempéries.

Couverture en ardoise

Autrefois on utilisait les matériaux proches de chez soi pour couvrir sa maison, bois, pierres, chaume etc... Mais la main d’œuvre d’aujourd’hui n’est plus en mesure d’assurer un bon rapport qualité/prix. Dans certaines régions riches en schiste principalement en Bretagne et en Anjou. la couverture est souvent faite avec de l’ardoise.

Les tuiles en terre cuite

c’est un matériau très ancien, la tuile en terre cuite remonte à l’Antiquité. Possédant d’exceptionnelles qualités de conservation (plus de 2000 ans), la tuile terre cuite est aujourd’hui fabriquée dans des usines de haute technologie.
Elle est le produit le plus utilisé pour la couverture des maisons individuelles car elle possède plusieurs points forts :

  • la solidité,
  • la durabilité,
  • la résistance au feu et aux pollutions,
  • l’esthétisme.

La tuile en béton traitée de surface a été fortement développée il y a une trentaine d’années, mais sa résistance sur le point solidité, son esthétisme et son poids, l’ont fait chuter dans le choix des propriétaires, son prix reste toutefois attractif.

Différents type de couverture

Les matériaux et les techniques pour réaliser un toit sont innombrables :

  • tuile en terre cuite ou en béton de toutes sortes de modèle
  • shingles et bardeaux bitumés
  • bacs de toiture en tôle profilée ou stratifié verre
  • toiture terrasse avec étanchéité réalisée avec une feuille d’aluminium gaufré doublée d’un tissu bitumé et posée à chaud.
  • tuiles solaires (photovoltaïque) encore très chères
Les bac acier et les tôle ondulée
Couverture en polyester petites-onde
Couverture en plaque PVC
Pergola verre et aluminium
Couverture en plaques polycarbonate
Les tuiles à emboitement
Tuiles plates ecaille
Toiture ardoise
Le shingle
Couverture en chaume


La pente de la toiture

La pente dépend d’abord du style de la construction et des règles d’urbanisme. Elle détermine en partie le type de couverture et sa mise en œuvre, en particulier pour le recouvrement des tuiles. Dans les régions avec des vents forts, les tuiles et les matériaux légers seront cloués, collés ou fixés à l’aide de crochets.

Pente en Longueur du rampantPente en Longueur du rampant
m.p.m degrés m.p.m degrés
0,20 % 11,15° 1,02 m 0,75 % 37,00° 1,25 m
0,25 % 14,00° 1,03 m 0,80 % 38,30° 1,28 m
0,30 % 16,00° 1,04 m 0,85 % 40,15° 1,31 m
0,35 % 19,15° 1,06 m 0,90 % 42,00° 1,34 m
0,40 % 21,45° 1,07 m 0,95 % 43,30° 1,38 m
0,45 % 24,15° 1,09 m 1,00 % 45,00° 1,41 m
0,50 % 26,30° 1,11 m 1,05 % 46,30° 1,45 m
0,55 % 28,45° 1,14 m 1,10 % 47,75° 1,48 m
0,60 % 31,00° 1,16 m 1,15 % 49,00° 1,52 m
0,65 % 33,00° 1,19 m 1,20 % 50,15° 1,56 m
0,70 % 35,00° 1,22 m 1,25 % 51,15° 1,60 m

Comment choisir ses tuiles ?

Le projet de construction doit prendre en compte, pour le choix des tuiles de la situation géographique et de la pente du toit. C’est pourquoi en neuf ou en rénovation, il est important de connaître les éventuelles contraintes que fournies les mairies ou la DDE de votre localisation.
C’est la raison de l’existence de trois types de tuiles sur le marché :

Tuiles à emboîtement
Tuiles plates
Tuiles canal

Une bonne couverture est liée par la qualité des tuiles et le respect des principes de mise en œuvre. La qualité des tuiles est régie par les normes en vigueur et la mise en œuvre fait l’objet du DTU. Mis à part les normes et le DTU, deux principes sont à respecter impérativement pour le bon comportement de la couverture :

  • Observez les pentes minimales (qui ont pour but d’assurer le bon écoulement de l’eau et une bonne étanchéité) imposées pour chaque type de tuiles et assurer une bonne ventilation des sous face.
  • La ventilation a pour but de conserver le plus longtemps possible le bois de charpente et la couverture.
Les zones climatique

La réglementation actuelle divise la France en trois zones climatiques et en sites définis par rapport au climat et au relief.
Pour les trois zones, il convient de superposer la situation locale en trois types de sites :

  • site protégée : quant les fonds de cuvette protégées pour toutes directions du vent.
  • site normal : plaine ou plateau avec des dénivellations peu importantes
  • site exposé : au bord de la mer avec un littoral d’une profondeur de 5 km, sur les îles, presqu’îles, le haut des falaises ou baies encaissées. À l’intérieur des terres dans les vallées où le vent s’engouffre, les montagnes et certains cols.