Fenêtres de toit

Claude PRECHEUR

La fenêtre de toit remplace avantageusement la lucarne traditionnelle dans les maisons neuves comme dans les travaux de rénovation. Ses avantages principaux sont un meilleur éclairage et un coût moindre. Les fenêtres de toit mal installées ou mal isolées peuvent par contre devenir de vrais cauchemars d’infiltration d’eau et de condensation. Ces travaux doivent être faits avec soin.

Fenêtre toit
Lucarne


Choix du modèle

Le choix de fenêtre de toit dépend de sa position et de la pente du toit. Il existe des modèles fixes sans ventilation, des modèles fixes avec une mince trappe de ventilation au sommet, certains s’ouvrent comme des fenêtres à auvent avec une charnière dans le haut, d’autres ont un pivot central horizontal qui en facilite le nettoyage, et finalement il y a des modèles conçus selon la pente du toit.

Son choix se fait donc en fonction de plusieurs critères :

  • la pente du toit
  • la hauteur du châssis
  • la distance plancher
  • le sommet du cadre
  • la hauteur de l’allège
    (la réglementation française interdit une hauteur < à 90 cm)

Installation

L’installation des fenêtres de toit diffère selon le modèle, la compagnie, et le revêtement de la toiture. Consultez donc bien le guide d’installation des manufacturiers et choisissez un entrepreneur agréé en portes et fenêtres afin de préserver votre garantie.

Confection de la trémie

Repérage du trémie

La hauteur et la largeur du trémie doivent correspondre aux dimensions hors tous de la fenêtre plus deux fois l’épaisseur des chevêtres et des bâtis .
Depuis l’intérieur de la pièce, tracez un cadre pour localiser et marquer les quatre coins du trémie. Idéalement, le cadre se situe entre deux chevrons. Plantez quatre clous assez longs à l’intérieur des chevrons juste sur les marquages où les coins devraient être. Bien localiser la pointe du clou de l’extérieur. Marquez le périmètre du trémie en traçant une ligne de craie reliant les pointes des clous. Puis hachurer la partie à enlever avant d’enlever les clous. A partir du dessus, percer l’ouverture avec une scie circulaire ou scie sauteuse tout en suivant la ligne tracée ultérieurement.

Installer des chevêtres

Souvent, il faut découper un chevron se trouvant dans la surface à enlever. Il est important donc de renforcer le toit par des chevêtres installés de part et d’autre de l’ouverture. La longueur des chevêtres à installer est égale à la distance entre les deux chevrons intacts. Sciez deux poutres de cette longueur et clouez-les à l’emplacement désigné. Bien s’assurer que les chevêtres et les chevrons sont bien d’équerre.

Le bâti

Cas d’une fabrication de fenêtre : construisez un cadre correspondant à l’ouverture qui est parfaitement accolé contre les chevrons et les chevêtres, et sort de 5 cm au dessus du toit, au minimum.

Cas d’une fenêtre préfabriquée :

  • Désolidariser l’ouvrant du dormant et présenter ce dernier dans la trémie avec ses pattes de fixation vissées.
  • Respecter dans cette mise en place l’équerrage du dormant en vérifiant les diagonales (règle des 3/4/5), vérifier également à l’aide d’un niveau.
  • Mettre en place la fenêtre et réglez son alignement et sa niveau avec les cales fournis par le constructeur.
Les pièces d’angles

Cas d’une fenêtre en autoconstruction

  • 1 : Pièces d’angle s’adaptant aux étanchéités extérieures
  • 2 : Étanchéité extérieure : éléments du bas. Cette pièce est découpée dans un large bande d’étanchéité bitumeuse.

Utiliser des pièces d’angles s’adaptant aux étanchéités extérieures pour les coins. Calfeutrer autour de la bordure de l’ouverture, à la jonction entre le bâti et les panneaux du toit.

Cas d’une fenêtre préfabriquée

  • Utiliser le raccordement d’étanchéité et positionner le "renvoi d’eau" pour le visser avec le bas du dormant.
Protection contre les fuites

Cas d’une fenêtre en autoconstruction :

  • 1 : Solin en aluminium
  • 2 : Étanchéité extérieure : éléments du bas.

Maintenant, il faut protéger la lucarne des fuites, pour cela installer un solin en aluminium de dimension 5 x 10 x 10 cm sur le bord de l’ouverture. Découpez plusieurs morceaux. Du bas de la fenêtre de toiture jusqu’en haut, bien plier chaque pièce de part et d’autre de la bordure du toit. Faire de même sous le bardeau adjacent. Superposez les morceaux. Le morceau supérieur recouvrant toujours le morceau inférieur. Agrafez-les sur le toit par le sommet afin que le morceau suivant puisse bien chevaucher à son tour. Couvrir le bord supérieur de la lucarne avec un seul morceau, couper et plier comme indiqué, en s’assurant que le bord supérieur du solin embrasse bien le cadre du toit de bardeaux.

Pour une fenêtre préfabriquée : Installez les raccordements latéraux avec en suivant les préconisations de pose du constructeur.

Poser un ruban de vitrage
  • Cas d’une fenêtre en autoconstruction : il faut poser une bande de ruban de vitrage. Placez la bande de vitrage tout autour du bord supérieur du cadre et du solin. Les quatre cotés de la fenêtre seront recouverts par cette bande. Elle assurera l’étanchéité et le plexiglas sera posé sur ce ruban.
  • Cas dune fenêtre préfabriquée : poses les revêtements extérieur de la fenêtre en respectant les préconisation du fabriquant.
Installation de la vitre
  • Cas de la fenêtre en autoconstruction : coupez un morceau de plexiglas d’environ 0,5 cm d’épaisseur et d’une longueur de 3 cm plus longue que l’ouverture. Percez des trous de diamètre D5 à intervalle de 10 cm le long des deux cotés et sur le bord supérieur (sauf pour le bord inférieur). Bien placer le plexiglas au-dessus du ruban et laisser dépasser le surplus de 3cm en bas. Avec des rondelles en caoutchouc et des vis, fixez le plexiglas sur le bord. Ne pas trop serrer les vis pour éviter l’éclatement du plastique. Les trous dont le diamètre est légèrement surdimensionné favoriseront l’expansion et la contraction du plexiglas lors des changements de température.
  • Pour la fenêtre préfabriquée : elle a été posée dans l’étape 3.
Calfeutrer le contour de la fenêtre

Cas de la fenêtre en autoconstruction : appliquer un cordon de mastic près du bord de la vitre de telle sorte que le larmier le recouvre une fois posé. Le mastic renforcera l’étanchéité et l’adhérence du larmier.

Le larmier en aluminium
  • Cas de la fenêtre en autoconstruction : finir l’installation de la fenêtre par l’installation d’un larmier en aluminium afin d’améliorer l’apparence et protéger les trous de vis. Utilisez seulement les quatre vis qui sont forés à travers les coins latéraux pour tenir le larmier en place. Assurez-vous que la pièce supérieure du larmier passe en dernier.
  • Pour la fenêtre préfabriquée : poser la partie supérieur du raccord toit, cette partie jouera le rôle de gouttière et Il y aura également un recouvrement (chevauchement) avec les parties latéraux du raccord toit au niveau des jonction. Elle s’emboite avec le revêtement extérieur de la fenêtre et avec les parties latéraux du raccord toit.
Assurer l’étanchéité extérieur

Cas de la fenêtre en autoconstruction : une fois le larmier du haut installé, remettre la toiture du dessus sur la partie inférieure du larmier haut. Le larmier en aluminium haut possède une partie sur laquelle lune partie du bardage ou toiture est installer afin d’assurer l’étanchéité extérieur et éviter tout infiltration d’eau.

  • 1 : Larmier en aluminium Haut
  • 2 : Bâti
  • 3 : Étanchéité extérieur
  • 4 : Chevêtre
Bien vérifier une dernière fois

Remettre la couverture au dessus du solin en aluminium pour la finition et éviter la pénétration d’eau. Bien revérifier que l’ensemble soit bien installé.

Consultez l’article la fenêtre de toit pour la mise en œuvre de la fenêtre toit préfabrique de l’extension MARGUERITE
IMPORTANT : il faut faire attention à la condensation. Car on ne doit pas oublier de bien isoler tout le pourtour de la fenêtre de toit et de la recouvrir avec un bon pare-vapeur. Ensuite, les cotés devraient être recouverts avec du placoplâtre hydrofuge pour résister à la condensation.

[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Choix du modèle
  • Installation
  • Confection de la trémie
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Fenêtre toit
  • Lucarne
  • Le bâti
  • Assurer l’étanchéité extérieur


  • mais aussi le téléchargement de ce guide au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, etc. etc.

Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos guides ou un de nos packs en fonction du type de travaux que vous souhaitez réaliser :

Les guides ABC-MAÇONNERIE